Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 09.06.2004   Retour à l'aperçu

Europe: Le présidium de la KEK et les protestants allemands approuvent le bien-fondé d’une référence aux racines chrétiennes dans la constitution de l’UE

[Credits] Le Présidium de la Conférence des Eglises européennes (KEK) et le Conseil de l'Eglise évangélique d'Allemagne (EKD) sont d'accord sur la nécessité d'une référence aux racines chrétiennes dans le Traité constitutionnel de l'Union européenne (UE). Ce consensus a émergé au cours de leur rencontre à Hanovre (Allemagne), dans la soirée du jeudi 3 juin. Les dix membres du Présidium de la KEK se sont réunis au siège social de l'EKD à Hanovre, du 1er au 4 juin, sous la présidence du Pasteur Jean-Arnold de Clermont (France), Président de la Conférence des Eglises européennes, assisté des deux Vice-Présidents de la KEK, l'Archevêque Anastasios d'Albanie et la Doyenne Margarethe Isberg (Suède). La délégation de l'EKD était dirigée par son Président, l'Evêque Wolfgang Huber. Les représentant-e-s de la KEK ont informé sur le travail réalisé par la Commission Eglise & Société par rapport au processus d'intégration de l'Union européenne. Ils ont souligné la nécessité pour les Eglises de soutenir l'élargissement de l'UE, de faire que la voix chrétienne fasse partie intégrante des fondations de l'UE - une Union qui doit devenir une communauté de valeurs partagées, telles que la justice, la paix et la solidarité. "C'est la raison pour laquelle une référence explicite aux racines chrétiennes de la culture européenne dans la nouvelle Constitution de l'UE est d'une importance vitale", a déclaré le Pasteur de Clermont.

Le Présidium a officiellement inauguré le processus de recherche d'un-e nouveau/nouvelle Secrétaire général-e de la KEK pour succéder au Pasteur Dr Keith Clements, à son départ à la retraite fin 2005. D'autres points ont été débattus: les plans pour le Troisième Rassemblement Oecuménique Européen (ROE3) programmé pour 2007 et des propositions pour la "reconfiguration" du mouvement oecuménique, y compris la propre structure de la KEK. Des rapports ont été reçus des commissions "Eglise & Société" et "Eglises en dialogue”, et du groupe chargé de l'évaluation du travail dans le domaine ’Solidarité et Femmes'. Toutes ces questions figureront à l'ordre du jour de la prochaine rencontre de l'organe directeur de la KEK, le Comité central composé de 40 membres, qui se réunira à Prague, République tchèque, du 27 septembre au 3 octobre 2004.

Le Présidium s'est terminé aujourd'hui par une session avec le Comité exécutif de la Communauté d'Eglises Protestantes d'Europe (CEPE, Communion ecclésiale de Leuenberg). Le Présidium s'est félicité de la décision de la CEPE et de l'Eglise évangélique du Wurtemberg (Allemagne) de détacher le Pasteur Dr. Dieter Heidtmann auprès de la Commission Eglise & Société à Bruxelles à compter du 1er septembre 2004.

* * * *

La Conférence des Eglises européennes (KEK) est une communion de quelque 125 Eglises, de tradition orthodoxe, protestante, anglicane et vieille-catholique de toute l'Europe, plus 40 organisations associées. La KEK a été fondée en 1959. Elle a des bureaux à Genève, Bruxelles et Strasbourg.

4 juin 2004


Source: Conférence des Eglises européennes - CEC-KEK

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"