Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 05.06.2004   Retour à l'aperçu

Etats Unis: les églises protestantes et orthodoxes américaines lâchent l'administration Bush en raison des sévices en Irak

[Credits] Le Conseil National des Eglises (NCC) regroupe 36 églises protestantes et orthodoxes américaines et a à sa tête un pasteur méthodiste, le pasteur R. W. Edgar. La fédération estime que la politique étrangère américaine est «dangereuse» et exhorte le président George W. Bush à transférer en Irak l'autorité aux Nations unies.

Déjà très critique sur la guerre, le NCC reconnaît qu'il peut y avoir des désaccords entre chrétiens sur le sujet, mais estime que seul le transfert de l'autorité aux Nations unies pourra créer une «paix durable».

»Nombre de personnes considèrent notre politique comme étant basée sur la protection des intérêts économiques stricto sensu de notre pays plutôt que sur les principes des droits de l'homme et de la justice qui pourrait servir les intérêts de notre nation», peut-on lire dans cette lettre, dont le NCC espère qu'elle sera lue dans toutes les églises du pays. «Nous sommes convaincus que la politique actuelle est dangereuse pour l'Amérique et le monde et ne fera que conduire à davantage de violence».

Plus préoccupant pour George W. Bush et son vice-président Dick Cheney, leur propre communauté, l'Eglise Evangélique Méthodiste (EEM/UMC), dit également «regretter» la poursuite de la guerre. Pour le Conseil épiscopal de cette Eglise, troisième congrégation des Etats-Unis avec 8,3 millions de fidèles, les raisons avancées pour justifier la guerre -liens présumés de l'Irak avec le réseau terroriste Al-Qaïda ou programme d'armes de destruction massive- »n'ont pas été vérifiées».

»Le cycle de violence dans lequel les Etats-Unis sont engagés a créé un contexte favorable au déni de la dignité humaine et à la violation flagrante des droits de l'homme des prisonniers de guerre irakiens», soulignent les évêques méthodistes.

Ces déclarations surviennent alors que le débat s'intensifie autour des photos montrant des soldats américains et britanniques infligeant des sévices à des prisonniers irakiens.


Source: 24 heures/ap/canoe

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"