Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 05.01.2004   Retour à l'aperçu

Iran: l'UMCOR lance un appel en faveur des sinistrés et envoie des spécialistes pour évaluer les besoins

[Credits] L'Oeuvre d'entraide et de secours de l'EEM, l'UMCOR envoie deux de ses spécialistes à Bam, au sud-est l'Iran, dans les jours à venir. Après le tremblement de terre mortel qui a frappé au petit matin du 26 décembre, les deux spécialistes évalueront les besoins d'aide immédiate aussi bien que pour la reconstruction à plus long terme. Guy Hovey, chef de la mission pour l'Europe et l'Asie de l'UMCOR et David Sadoo, spécialiste des catastrophes naturelles basé à New York, arriveront en Iran dans la semaine.

"L'UMCOR a acquis une excellente expérience après les tremblements de terre qui ont secoué la Turquie et le Salvador, ce qui met l'organisation en bonne position pour fournir de l'aide en Iran," a dit Paul Dirdak, directeur de l'UMCOR. Les abris de fortune ont été une spécialité de l'agence dans son travail partout en Afghanistan, en Turquie et dans l'ancienne république de Yougoslavie, selon Dirdak.

"Les coeurs de tous les évangéliques méthodistes battent en faveur des Iraniens dont les vies ont été brisées par le tremblement de terre dévastateur à Bam," a dit R. Randy Day, directeur du Conseil Mondial de la Mission (GBGM-EEM) qui administre l'UMCOR. "Nous pensons en particulier aux enfants - ceux qui ont été tués et ceux restés orphelins," a-t-il dit.

Les fonctionnaires iraniens évaluent le nombre des morts autour de Bam et des régions périphériques supérieurs à 20,000 (ndlr: aux dernières nouvelles, les victimes dépasseraient le chiffre des 40 000). Peu à peu disparait l'espoir de retrouver des personnes vivantes sous les décombres. A ce stade, on redoute l'apparition du choléra et des épidémies de diphtérie en raison de la rupture des équipements sanitaires et des canalisations d'eau. Les représentants d'un organisme humanitaire et la plupart des survivants ont porté des masques lundi dans le vieux quartier ruiné de la ville, selon un rapport du "New-York Times", quand ils sont partis à la recherche des survivants.

L'associé de l'UMCOR en Iran, le Conseil des Églises au Moyen-Orient, a fait une évaluation des secours nécessaires pendant le week-end. Le Conseil a acheté en grandes quantité des tentes, des couvertures, des réservoirs d'eau, de la nourriture et de l'huile de cuisine; le tout arrivera dans les jours à venir et sera distribué par des églises chrétiennes locales et le Croissant Rouge iranien dans la région sinistrée.

Le Croissant Rouge a cherché à former une chaine de solidarité par rapport aux quelques 120,000 personnesvivant dans les villages périphériques frappés de tremblement de terre, mais sans succès véritable en raison du temps glacial et de l'étendue du désastre qui a laissé des dizaines de milliers de personnes sans eau, sans moyens ni abris.

Site Internet de l'United Methodist Committee on Relief (UMCOR) - USA: http://gbgm-umc.org/umcor/emergency/iran/


Source: Alertnet.org

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"