Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 24.02.2004   Retour à l'aperçu

La plupart des Américains prennent à la lettre les histoires de la Bible

[Credits] La création de la terre par Dieu, Noé et le déluge, Moïse et la traversée de la Mer Rouge: Ces histoires au centre de l'Ancien Testament continuent d'éveiller l'attention de la plupart des Américains. Ils prennent à la lettre ces récits plutôt que comme une leçon symbolique.

Un sondage d'ABC News publié dimanche établit que 61 % d'Américains croient que le récit de la création rapporté dans le livre de la Genèse est "littéralement vrai" plutôt qu'une histoire à portée symbolique.

60% des Américains croient en l'histoire de l'arche de Noé et dans un déluge à dimension mondiale, tandis que 64 % reconnaissent que Moïse a séparé la Mer Rouge en deux pour sauver les Juifs en fuite loin de leurs ravisseurs égyptiens.

Le sondage, avec une marge d'erreur de 3%, a été mené du 6 février au 10 février auprès de 1,011 adultes.

"Ce sont des chiffres surprenants et rassurants - un signe positif dans un monde postmoderne qui, semble-t-il, avait fait reculer la foi de la sphère publique ces dernières années," a dit le pasteur Charles Nalls de la "Christ the King", une église Catholique-anglicane du District.

"Ce sondage me dit que l'Amérique a l'habitude de lire la Bible plus que nous ne l'avons imaginé. On avait tendance à penser que les fidèles négligeaient la lecture de la Bible," a-t-il dit.

"Mais ce sondage indique l'attachement très fort des Américains à la parole infaillible de Dieu, en opposition à la parole simplement inspirée de Dieu, pour reprendre la terminologie habituelle," a dit le Père Nalls.

Mais les chrétiens n'attribuent pas tous le même crédit à ces récits.

Le sondage a constaté que 75 % des protestants croyaient en l'histoire de la création, 79 % dans le récit de la Mer Rouge et 73 % en Noé et l'arche.

Parmi les protestants évangéliques, ces chiffres étaient plus élevés: respectivement 87 %, 91 % et 87 %. Parmi les Catholiques, ils étaient inférieurs, 51 %, 50 % et 44 %.

Les histoires ont toujours un attrait quelque peu irrésistible parmi ceux qui n'ont "aucune religion." Un quart d'entre eux déclare avoir cru en la création, presque un tiers déclare que Moïse a séparé la Mer Rouge en deux et 29 % croient en Noé.

Le 25 février a lieu la sortie du film controversé de Mel Gibson, "la Passion du Christ." Dans cette perspective, le sondage a aussi constaté que 80 % d'Américains n'estimaient pas que les Juifs d'aujourd'hui portaient la responsabilité de la mort de Jésus Christ, contre 8 % qui affirment le contraire.

Quelques critiques affirment que le film de M. Gibson stigmatise à tort les Juifs, bien qu'il ait enlevé une scène dépeignant une foule demandant que la mort de Jésus "soit sur nous et sur nos enfants," une expression tirée du Livre de Matthieu.

Qui a donc tué Jésus?

"La grande réponse, c'est que nous avons tous une part de responsabilité dans sa mort," a dit M. Gibson dans un interview accordée à la chaine ABC diffusée hier dans la nuit.

Le sondage révèle quelques légères différences dans les réponses sur la question des responsabilités dans la crucifixion: 12 % de Protestants évangéliques, 11 % de Protestants et 6 % de Catholiques ont dit que les Juifs d'aujourd'hui étaient toujours responsables de la mort de Jésus.

16/02/04


Source: THE WASHINGTON TIMES

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"