Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 25.12.2004   Retour à l'aperçu

Noël 2004: lettre de l’Evêque Heinrich Bolleter

[Credits] Douce nuit! Sainte Nuit!

Christ le Verbe sorti du silence

Saint Ignace, 1er siècle

Les anciens pères du désert, les hésychastes, savaient cultiver le silence. Dans une contemplation silencieuse, ils observaient la lumière divine. Si le Christ est le “Verbe” sorti du silence, a-t-il vraiment une chance d’être entendu dans une culte si bruyante?
il y a peu de temps une personne compétente disait que, parmi ceux et celles qui fréquentent les lieux de culte, apparaît une génération qui cherche de plus en plus le silence.
Sommes-nous encore capables de supporter le silence dans notre Eventsculture”?

Le cantique Stille Nacht, heilige Nacht”, litt. ”Silencieuse nuit, sainte nuit” nous vient d’Autriche. Il fait partie des cantiques les plus populaires de Noël. Sa création remonte à une période de l’histoire chargée de souffrances. Les guerres napoléoniennes venaient de prendre fin et le congrès de Vienne avait proclamé un nouvel ordre pour l’Europe. A cette époque de profonds changements, Joseph Franz Mohr (né le 11 12. 1792) composa ce cantique, rempli d’émotion de la nuit silencieuse dans laquelle Dieu s’approcha de ses créatures grâce à la venue d’un enfant.

Aujourd’hui, l’Europe est en pleine évolution, la société en plein bouleversement. L’église en plein changement et nous cherchons assidûment à suivre l’allure. Mais la révolution la plus radicale s’est produite par une nuit silencieuse, lorsque Dieu devint Homme, pour le bien de l’humanité.

Le service épiscopal est et demeure un défi. En 2005 commencera pour moi et mon épouse Marta la dernière année dans l’accomplissement de ce ministère. Qu’il nous soit donné avant, pendant un ou après ce temps de Noël de trouver dans notre vallée terrestre la présence de Dieu et qu’il nous soit possible d’entendre le ”Verbe” qui nous vient du silence.
Ensemble dans l’”Ora et labora”, comme dans la recherche de la paix et de la justice,
nous vous envoyons nos cordiaux voeux de bénédiction.

Heinrich Bolleter avec Marta Bolleter
Zurich, le 22 décembre 2004


Source: EEMNI

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"