Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 17.12.2004   Retour à l'aperçu

Angleterre: l'Eglise Méthodiste soutient le projet de loi contre la haine religieuse

[Credits] L'Église Méthodiste accueille favorablement la proposition de loi visant à proscrire toute action incitant à la haine religieuse. Ce projet de loi considèrera comme un délit toute incitation à la haine contre n'importe quel individu ou groupe à cause de ses croyances religieuses.

Bien que certains aient prétendu que le projet de loi rendrait illégales toute plaisanterie sur la religion ou même l'évangélisation, Rachel Lampard, Secrétaire Parlementaire et Politique Méthodiste, dit que ces vues sont basées sur une compréhension erronée du projet de loi. "La législation vise à réprimer l'incitation à la haine," dit Rachel, "elle n’interdit pas la satire, la plaisanterie ou l'évangélisation. Il s'agit de prévenir l'action de groupes politiques extrémistes qui, profitant de failles de la législation actuelle, cherchent à promouvoir la haine envers certaines religions. ... Si nos plaisanteries ou nos méthodes d'évangélisation incitent à la violence ou à la haine, elles seraient en désaccord avec l'essentiel du christianisme.”

Le projet de loi est soutenu par différentes communautés religieuses et le Docteur Elisabeth Harris, Secrétaire de la commission chargée du dialogue religieux, dit que "l'Église Méthodiste est favorable à l’idée de discussions franches sur les convictions de chacun et croit nécessaire de protéger de la haine les adeptes de toutes religions. Les croyants d'autres religions souhaitent disposer de cette législation, nous disent-ils. Nous devons respecter cela. Cette législation ne met pas en cause le principe d’un débat de fond dans la société, comme elle ne précise pas si toutes les religions se valent. Mais elle vise à permettre à tous les individus et à toutes les communautés religieuses de vivre et de travailler sans craindre la moindre violence sous l’effet de la haine religieuse. La législation s'appliquera à chacun, cela dit, les chrétiens seront aussi protégés."

Désaccord d’un responsable de l’Alliance Evangélique britannique

Un responsable de l'Alliance Evangélique a estimé face à l'agence de presse Ecclesia que la position adoptée par l'Église Méthodiste sur le projet de loi gouvernemental sur la haine religieuse était "naïve". Cette loi sera "un paradis pour juristes".

Le ministre de Ministère de l'Intérieur Fiona MacTaggart a dit qu'aux yeux du gouvernement il était peu probable que les poursuites engagées sur la base de cette loi une fois promulguée seraient nombreuses en raison du 'haut seuil de tolérance'.

Mais Don Horrocks a dit que "personne n'avait encore perçu comment le Gouvernement parviendrait à faire appliquer la loi au moment voulu."

"À la fin de la journée, son application dépendra du jugement personnel et subjectif du Procureur Général: faut-il ou non poursuivre - mais selon quels critères prnoncera-t-il son jugement?"

Faisant référence à l'arrestation récente du leader du Parti National Britannique (BNP) par la Police du Yorkshire Ouest sur le soupçon d'incitation à la haine raciale, Don Horrocks a continué: "comme nous l'avons vu avec Nick Griffin, si cette partie du projet de loi passe, chaque plainte devra être examinée par la police et accompagnée d'arrestations, si l’on peut prouver un tant soit peu que que des propos insultants ont été tenus."

"Imaginez un instant tous les membres de diverses communautés libérés sous caution attendant l'examen de leurs affaires! On court le risque de créer toute une série de martyrs potentiels! Les relations entre les communautés en seront-elles pour autant apaisées?"

"Le projet de loi représente une menace et un problème réel et beaucoup de personnes ne croient pas que la menace aidera les Musulmans ou d'autres le jour où des libertés fondamentales durement gagnées et intrinsèques à l'histoire de ce pays sembleront être en danger et comme Rowan Atkinson l'a dit, la liberté de parole sera 'gelée'," selon les dires de Don Horrocks à l'agence Ekklesia.

Fiona MacTaggart, Sous-secrétaire Parlementaire pour l'Égalité des races, la Politique Communautaire et le Renouvellement Civil, a dit que la loi n'empêchera pas à la haine de se manifester occasionnellement aux détours d'une rue, bien que la loi puisse avoir un effet dissuasif. Mais selon elle, la loi ne sera pas la forme juridique appropriée pour traiter du blasphème.

"Personne au sein du Ministère de l'Intérieur n'a encore sérieusement répondu à la question de savoir pourquoi cette loi était nécessaire, seules des considérations électoralistes peuvent expliquer sa présentation. Après tout, la haine religieuse peut déjà être sanctionnée équitablement avec les lois existantes (Public Order Act, Sections 4a et 5), même en cas d'insultes gratuites."

"La loi finira par être vraiment un paradis pour hommes de loi!" dit-il en conclusion.


131204


Source: Methodist Church House/Ecclesia

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"