Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 20.04.2004   Retour à l'aperçu

Le quotidien suisse le Temps et la poussée évangélique chez les jeunes en particulier

[Credits] Entre pop stars et vidéo-clips, les jeunes s'évangélisent, tel est le titre accrocheur du quotidien suisse Le Temps de ce lundi 19 avril 2004. (Voir http://217.192.92.186/template/tempsFort.asp?page=3&article=132834) Il monte en épingle la chanteuse lauréate du Star Ac alémanique "Music Star", Carmen Fenk, figure emblématique de cette jeune génération "qui place Dieu avant toute chose"

Carmen Fenk, la gagnante de «Music Star», est membre engagée de l'Eglise Evangélique Méthodiste (EEM), une évangélique comme de nombreuses autres célébrités alémaniques. Le mouvement fait un tabac dans la nouvelle génération, nous rapporte Le Temps.

Dans ce numéro de lundi, le quotidien dresse le portrait de la dernière métamorphose d'une mouvance ancienne. Son reporter partage le temps du culte à la nouvelle Eglise Evangélique de Zurich, l'International Christian Fellowship (ICF) et rapporte ce qu'il a vu. Cette communauté s'efforce de présenter l'Evangile en musique et en projections vidéo aux milliers de jeunes présents enthousiastes.

Le Temps a aussi interrogé Olivier Favre, doctorant en sciences sociales à l'Université de Lausanne, sur l'identité de la nébuleuse évangélique en Suisse.

Il appartient enfin à Patricia Briel de présenter les quatre grands mouvements de réveil qui se sont produits au fil de l'histoire depuis la Réforme, à commencer par le mouvement anabaptiste emmené par Konrad Grebel, puis le piétisme surtout anglo-saxon qui se développera en marge de l'Eglise Réformée. On regrettera que la journaliste ne fasse pas référence explicitement ici au méthodisme pourtant partie inhérente de cette mouvance. Patricia Briel évoque le temps du Réveil à la base des Eglises dites Libres, détachées de tout concordat avec l'Etat et friandes d'oeuvres sociales. Ce tour d'horizon s'achève sur le pentecôtisme apparu au début du 20e siècle et aujourd'hui en pleine croissance.

Dans un dernier article, Tristan Cerf dépeint la nouvelle génération d'artistes inspirés derechef par Jésus. Le titre est évocateur: "Jésus inspire les «people» alémaniques" La suite est sans ambiguités:

Ils sont beaux, ils ont du succès, ils sont sexy mais ne veulent pas de sexe avant le mariage. Jésus les aime. Pour percer dans la jet-set suisse alémanique, il vaut mieux croire en Dieu et l'affirmer. On ne compte plus les Miss, les Mister, les chanteurs de pop et les sportifs qui sortent leur foi du placard. Impensable lors des années rock, punk ou gothiques, la mode de la pop star bigote, lancée par Britney Spears, s'installe en Suisse." Et parmi les exemple qu'il cite, il y a Carmen Fenck, qu'EEMNI a déjà eu l'occasion de présenter, lauréate de la Star Ac alémanique et chrétienne engagée dans une EEM locale. Voici ce que Tristan Cerf en dit:

Carmen Fenk. A 25 ans, la gagnante de l'émission «Music Star» de SF DRS affirme n'avoir jamais eu de relation sexuelle. Dieu, dit-elle, c'est le plus important dans la vie. Avant de devenir l'idole des jeunes filles boulottes de Suisse alémanique, Carmen Fenk animait une radio évangélique à Busch, à la frontière du Liechtenstein. «Dieu est mon compagnon, il m'aime sans réserve.» Pas de laïcité de toute manière à «Music Star», tous les candidats affirmaient prier souvent."

Une remarque en passant: les journalistes du Nouvel Observateur auraient tout à gagner à faire preuve du même professionalisme que leurs homologues du Temps dans leur couverture du courant évangélique.....

190404


Source: EEMNI

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"