Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 02.04.2004   Retour à l'aperçu

France, Montmeyran: pastorale nationale UEEM/EMF

[Credits] Ce fut une bonne occasion!

Rencontre pastorale à Montmeyran (Drôme) au centre JPC «Les Chênes de Mamré», du 4 au 6 février 2004


Non, nous ne prendrons pas, à propos de notre pastorale, le mot « occasion » dans le même sens que lorsqu'on achète une voiture en faisant «un marché avantageux pour l'acheteur» ; mais bien plutôt comme étant « une circonstance qui vient à propos » !
Oui, notre rencontre entre pasteurs de l'UEEM et de l'EMF durant ces 3 jours, du 4 au 6 février, a été l'occasion...
- de se revoir et de renforcer notre amitié ou de faire un peu plus connaissance pour ceux qui sont depuis peu dans l'une de nos unions ;
- de réfléchir et de mieux appréhender, grâce aux exposés de Frédéric de CONINCK, l'évolution de notre société. Un changement radical s'est opéré depuis 1965 : au niveau du travail (temps partiel, intérim), de la situation familiale (l'engagement devient moins formel, le nombre de divorces va en augmentant), de l'autorité (ce n'est plus tellement le patriarche ou l'expert qui est la référence mais celui qui a fait une expérience). L'individu est privilégié par rapport au groupe (avec pour conséquence l'isolement), tout comme l'opinion par rapport aux convictions (ce qui permet de moins s'engager). Le « faire », avec son corollaire qui est le culte de la performance, l'emporte sur l' « être », ce qui entraîne l'incertitude de ses propres valeurs. Cette situation de perte de repères, proche de celle où s'est retrouvé Israël en exil, est certainement une occasion où les chrétiens peuvent aider à construire le sens de la vie ;
- l'occasion également de s'enrichir mutuellement à travers les méditations, les temps de partage lors des repas, des promenades ou de la tisane, les moments de prière, de chant, d'information sur la vie de nos Églises (difficultés des unes, projets encourageants de certaines autres, évolution financière), de la cène à la fin du séjour (ce moment nous recentrait sur l'essentiel, à savoir l'oeuvre de Jésus-Christ pour tous, pour chacun de nous, pour aujourd'hui et pour demain).
Il y a ainsi des occasions qu'on ne regrette pas et qui consolident sur les plans personnel et communautaire. Merci Seigneur !
Jean-Ruben OTGE (Alès)


Source: EEMNI

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"