Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 12.08.2004   Retour à l'aperçu

Malaisie: le film de Mel Gibson ne pourra être vu que par les chrétiens – Protestation des Eglises

[Credits] Le secrétaire général du Conseil des Eglises de Malaisie a critiqué la décision du Bureau malaisien de censure cinématographique de n’autoriser qu’aux chrétiens la présentation du film de Mel Gibson: La Passion du Christ.

«Nous n’admettons pas que ce film soit exclusivement réservé aux chrétiens»
, a déclaré le pasteur Hermen Shastri lors de la première conférence de presse de la Commission plénière de Foi et constitution (du Conseil Oecuménique des Eglises), réunie à Kuala Lumpur (Malaisie) du 28 juillet au 6 août 2004.

«Cela va à contre-courant de la volonté de favoriser les bonnes relations entre les religions, qui est l’une des pierres angulaires de la vie sociale en Malaisie depuis l’indépendance de notre pays. Nous avons fait connaître notre mécontentement, ajoute-t-il, et fait appel de cette décision.»

Lorsqu’on lui a demandé si les musulmans ne risquaient pas de se sentir offensés par la présentation qui est faite de Jésus, qu’ils considèrent comme un prophète, le pasteur Shastri a déclaré: «Il existe des différences doctrinales entre l’islam et le christianisme. Mais cela ne signifie pas que, si une communauté religieuse n’est pas d’accord avec une interprétation, d’autres communautés religieuses, comme les hindous ou les bouddhistes, ne devraient pas être autorisées à voir ce film.»

A l’origine, ce film devait être complètement interdit en Malaisie; cependant, la communauté chrétienne ayant protesté, les autorités ont autorisé sa projection dans des séances réservées aux seuls chrétiens. «Quant à nous, dit le pasteur Shastri, nous ne faisons pas de différence entre ce film et n’importe quel autre film réalisé à Hollywood».

La Passion sortira en Malaisie le mois prochain et devrait attirer des foules : peut-être plus de 200 000 spectateurs, selon le pasteur Wong Kim Kong, de la National Evangelical Christian Fellowship (NECF). Pour satisfaire aux restrictions imposées par le gouvernement, la NECF se chargera de coordonner la vente de billets par l’intermédiaire des congrégations locales.

La presse et le parlement malaisiens ont également critiqué la décision de ne pas autoriser la présentation de ce film aux musulmans.

29 juillet 2004


Source: COE

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"