Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 18.09.2003   Retour à l'aperçu

Haïti: le COE encourage les Eglises en Haïti dans leur lutte contre la violence

[Credits] Dans une lettre à la fédération protestante d'Haïti et aux Eglises membres, le pasteur Konrad Raiser, secrétaire général du Conseil oecuménique des Eglises (COE), a assuré les chrétiens de ce pays de son soutien fraternel et de sa prière. "Nous sommes convaincus que la souffrance croissante de la population rend nécessaire plus que jamais un dialogue entre les différentes parties au conflit, pour que les conditions de vie des Haïtiens changent réellement."

Cette lettre se veut une réponse au "message à la nation" du 7 août 2003, dans lequel la fédération protestante d'Haïti s'interroge: "Haïti est-elle livrée à l'impunité, au gangstérisme, à la fripouillerie et à la criminalité?"

Le COE appelle le gouvernement d'Haïti à appliquer les résolutions de l'Organisation des Etats Américains (OEA). Une délégation oecuménique visitera Haïti en novembre prochain. Voici dans son intégralité le texte de cette lettre du pasteur Raiser à la Fédération protestante d'Haïti (voir http://www.wcc-coe.org/wcc/what/international/20030910haiti.html):

Lettre à la Fédération protestante d’Haïti et aux Eglises membres

10 septembre 2003

Chers frères, chères sœurs en Christ,

Je voudrais vous adresser les paroles que l’apôtre Paul destinait aux chrétiens de Corinthe:

“Louons Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ, le Père riche en bonté, le Dieu qui accorde le réconfort en toute occasion! Il nous réconforte dans toutes nos détresses, afin que nous puissions réconforter ceux qui passent par toutes sortes de détresses en leur apportant le réconfort que nous avons nous-mêmes reçu de lui ” (2 Cor 1:3-4).

Nous avons reçu et lu avec une très grande préoccupation votre message à la nation du 7 août 2003: “Haïti est-elle livrée à l’impunité, au gangstérisme, à la fripouillerie et à la criminalité?” La question que vous posez ainsi semble en effet trouver une réponse affirmative dans le texte de votre message. Vous faites une analyse très troublante de la situation dans votre pays. Le constat que vous faites est très critique et exige une réponse rapide.

En répondant à l’appel que vous lancez à la communauté internationale, le Conseil Oecuménique des Eglises (COE) voudrait vous assurer de la solidarité de ses Eglises membres et de notre attention pour la situation en Haïti. Plusieurs Eglises observent attentivement les événements dans votre pays. Nous sommes convaincus que la souffrance croissante de la population rend nécessaire plus que jamais un dialogue entre les différentes parties au conflit, pour que les conditions de vie des Haïtiens changent réellement.

Pendant la dernière visite du COE en Haïti, en mars 2002, nos représentants étaient témoins du degré de violence dans le pays et appelaient vos Eglises à mener un mouvement de protestation pacifique et de grande ampleur. Une telle action est particulièrement pertinente dans le cadre de la Décennie “Vaincre la violence – les églises en quête de réconciliation et de paix” lancée par le COE en 2001. Depuis cette visite la situation ne s’est pas améliorée. Bien au contraire, votre message souligne la dégradation constante dont souffre la société haïtienne. Les Eglises en Haïti ont travaillé courageusement pour défendre la dignité humaine et aider la population dans sa lutte pour la survie. Nous prions Dieu de bénir les efforts de réconciliation des Eglises et du peuple chrétien en Haïti.

Une délégation conjointe du COE, de la Conférence des Eglises des Caraïbes et du Service mondial des Eglises des Etats-Unis visitera Haïti en novembre prochain en réponse à une invitation de la Fédération protestante d’Haïti. Nous croyons que cette visite sera une occasion de renforcer nos liens de solidarité avec les Eglises et le peuple haïtien, et de partager notre espérance commune.

Nous appelons le gouvernement d’Haïti à appliquer d’urgence et intégralement les résolutions 806 et 822 de l’Organisation des Etats Américains (OEA).

Recevez chers amis notre soutien fraternel et notre prière. Comme vous le dites vous-mêmes dans votre message: “Résistez frères et sœurs. Ne pactisez pas avec le mal. Dénoncez le crime et le criminel”. Et avec l’apôtre Paul nous disons: “Tendez à la perfection, encouragez-vous les uns les autres, mettez-vous d’accord, vivez en paix, et le Dieu d’amour et de paix sera avec vous” (2 Cor 13:11).

Dans la communion de la foi,

Konrad Raiser
Secrétaire général


17 septembre 2003


Source: Ecumenical News International (ENI)

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"