Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 12.09.2003   Retour à l'aperçu

Angola, Luanda : l'évêque de l'Église Méthodiste en appelle au nationalisme et au patriotisme

[Credits] L'Évêque de l'Église Evangélique Méthodiste (EEM) de l'Angola, Emilio de Carvalho, a défendu lundi, ici, le besoin de réactiver le nationalisme et le patriotisme en faveur du développement de l'Angola.

En parlant à la Radio Nationale Publique de l'Angola (l'A.R.N.), le pasteur Méthodiste a dit que beaucoup d'angolais n'aimaient pas leur pays, dès lors qu'ils ne s'engageaient pas effectivement dans les questions d'intérêt national.

Il a exhorté les angolais riches à s'unir autour d'objectifs nationaux, en soutenant le Gouvernement dans ses efforts à résoudre les problèmes des gens et de ne pas attendre l'aide exterieure.

A son avis, plusieurs secteurs dans le pays ne sont pas engagés dans le processus de développement, bien au contraire, ils "dénoncent toujours les erreurs faites par les membres du Gouvernement, mais, ils ne présentent pas d'idées pertinentes visant à corriger les disfonctionnements".

L'évêque estime que le processus de consolidation de la paix et la reconstruction du pays devraient impliquer chaque citoyen angolais, principalement les églises, en les poussant à concevoir et à réaliser des programmes viables dans le but de construire et d'édifier la nation.

Dans cette perspective, Emiliio de Carvalho a déploré les discussions qui se sont prolongées, pendant des mois, à l'Assemblée Nationale (Parlement) sur les nouveaux symboles nationaux (le drapeau, les insignes, l'hymne national...), au détriment de questions plus urgentes. "Les couleurs (du nouveau) drapeau qui conduit à un blocage au sein de la Commission Constitutionnelle Parlementaire, sont un sujet moins important comparé aux problèmes majeurs affectant la nation", a dit l'Évêque, qui, par ailleurs, déplorait le fait que l'on n'avait pas consulté les gens sur ce sujet.

Concernant les élections générales à venir en Angola, l'évêque a dit qu'elles devaient être organisées selon les règlements existants, pour que les gens puissent exercer leur droit de voter sans aucune contrainte.

A un autre stade de l'interview, il a abordé le sujet de la Conférence Internationale des Donateurs pour la reconstruction de l'Angola, préconisée par le Gouvernement: l'évêque pense que les autorités et les citoyens ne devraient pas autant compter sur l'aide extérieure. Il est convaincu que les Donateurs Internationaux ne sont pas autant intéressés d'aider l'Angola dans son processus de consolidation de la paix, autrement, ils l'auraient déjà fait à ce jour, il en veut pour preuve la faible participation des ETATS-UNIS dans ce processus comparée à leur engagement dans d'autres parties du monde comme l'Afghanistan.

Emilio de Carvalho a aussi condamné l'attitude de quelques Organisations non gouvernementales étrangères qui à son avis ne viennent pas en Angola pour contribuer au développement du pays, mais, simplement pour leur propre profit.


Source: Angola Press Agency (Luanda)

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"