Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 08.10.2003   Retour à l'aperçu

RDC: Laurent Gbagbo, l'EEM et la laïcité de l'Etat ivoirien

[Credits] La présence du président de la république, SEM Laurent Gbagbo, samedi dernier au stade félix Houphouet-Boigny, à la cérémonie officielle d'entrée de l'église protestante méthodiste de Côte d'Ivoire au sein de la communauté évangélique méthodiste unie mondiale revêt un intérêt fort important. Cela pour deux raisons selon le journaliste Didier Derpy dans les colonnes du journal abidjanais "Notre Voie".

La présence du président Laurent Gbagdo à la cérémonie officielle d'entrée de l'Eglise Protestante Méthodiste à l'Eglise Evangélique Méthodiste (EEM) mondiale, d'abord parce que cette présence signifie, comme l'a si bien dit l'évêque Rüddiger (venu de la Russie) que l'Eglise Protestante Méthodiste dirigée par le révérend Benjamin Boni constitue une communauté chrétienne fondamentale en Côte d'Ivoire au point que le chef de l'Etat préside en personne un événement la concernant. Ensuite, la présence du premier citoyen du pays démontre que la laïcité de l'Etat est une réalité irréfutable. Ce n'est plus un slogan ressassé à satiété pour faire bien aux yeux de l'opinion nationale. Un élan qui avait fini par focaliser toutes les récriminations de El Hadj Idriss Koné Koudouss contre les régimes ivoiriens. De Houphouet-Boigny à Laurent Gbagbo en passant par Henri Konan Bédié et feu Robert Guéi, le putschiste, pour El Hadj idriss Koudouss, leader du conseil national islamique (CNI), tous ces chefs d'Etat n'ont pas respecté la laïcité de l'Etat. La situation continue d'être la même sous Laurent Gbagbo, poursuit-il. En dépit de tous les efforts consentis par Houphouet, Bédié, Guéi et Gbagbo envers les musulmans, Koudouss, ne démord pas.

Alors que des mosquées, des soutiens financiers pour le pèlerinage à la Mecque, des appuis au plan structurel ont été réalisés au profit de la communauté musulmane. L'actuel chef d'Etat a décidé de ne pas chanter la laïcité de l'Etat mais d'accentuer sa mise en branle. C'est ce qui explique assurément sa présence aux côtés des chrétiens protestants méthodistes après avoir été aux côtés des musulmans en détresse à travers la prise en charge entière des soins de santé de l'imam idriss Koné Koudouss et l'hospitalisation de celui-ci à l'hôpital militaire de Neuilly (Paris).

6 Octobre 2003


Source: Notre Voie (Abidjan)

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"