Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 24.11.2003   Retour à l'aperçu

France, Andolsheim: un culte consistorial festif

[Credits] Dans le cadre de la semaine missionnaire en écho à la semaine de la solidarité internationale, les paroisses protestantes du consistoire d'Andolsheim se sont réunies ce dimanche 16 novembre pour un culte en commun en l'église de Sundhoffen.

Le thème de cette semaine missionnaire a été «découvrons l'autre». L'équipe mission et développement avait préparé avec beaucoup de soin ce culte festif en collaboration avec les pasteurs Suzanne Sedje de l'Eglise Méthodiste de Côte d'Ivoire et de Walter Techera de l'Eglise de Rio de la Plata en Argentine, pays où règnent la pauvreté, l'injustice, la violence, l'intolérance, le manque de projets et d'espoir. Les enfants de l'école du dimanche dirigés par Christiane Balga et Anne-Laure Badina et aidées par quelques jeunes ont également été invités à cette «rencontre». Le culte débuta par le chant «Oh, que c'est chose belle de te louer, Seigneur». Après la confession des péchés et la parole de grâce, l'assemblée, remplissant l'église jusqu'à la dernière place et parmi laquelle on remarquait particulièrement la présence des conseillers presbytéraux des différentes paroisses, a accueilli le pasteur Walter Techera au sein du consistoire. Le culte a été embelli par des chants de louange, de reconnaissance accompagnés à l'orgue par Jean-Daniel Wetzel et avec la participation du groupe «chant» créé lors du voyage au pays de la foi. Le message formulé par le pasteur Suzanne Sedje fut une exhortation pour chacun d'entre nous de vivre la mission qui lui a été confiée, dans sa famille, son travail, au sein de l'église. «Nous avons tous une place dans notre monde, à nous d'accueillir, de reconnaître et faire ce qu'il nous est donné de faire, au nom de Jésus-Christ», dit le pasteur. C'est avec l'Eglise presbytérienne d'Afrique du Sud que l'assemblée a confessé sa foi. Puis elle a été entraînée dans un chant de Côte d'Ivoire : «Yewa wogne Kôtôkô» frileusement entamé au départ, puis avec plus d'entrain par la suite et même en frappant des mains. Après la prière d'intercession suivie du «Notre-Père», la cérémonie se termina par un chant de l'assemblée. La bénédiction a été donnée en quatre langues par Suzanne Sedje, Walter Techera et Jean-Martin Wagner en alsacien et Marc Fritsch en français. L'esprit de fête de ce culte consistorial s'est poursuivie au foyer paroissial par le verre de l'amitié. En outre dans la salle paroissiale l'association «La Cédraie» avait proposé un stand d'objets provenant du commerce équitable, dans le cadre de son travail et dont les boutiques sont bien présentes en Alsace. Cette rencontre a été fort chaleureuse, riche en échanges, fraternelle et pleine d'espérance pour l'avenir.


Source: DNA

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"