Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 17.03.2003   Retour à l'aperçu

Etats Unis; des responsables d'Église proposent un plan antimilitariste

[Credits] Le groupe déclare que Saddam Hussein doit s'en aller mais l'invasion de l'Irak est une mauvaise approche

L'évêque épiscopal de Washington ainsi que des responsables nationaux méthodistes, presbytériens et baptistes a proposé le 7 mars 2003 un plan de six points "pour destituer Saddam Hussein sans faire la guerre."

L'invasion américaine de l'Irak est imminente, les responsables d'église le craignent et ils ne voient pas d'autres moyens de l'empêcher sinon en avançant des alternatives concrètes.

"Nous ne disons pas seulement "Non" à la guerre. Nous ne disons pas seulement, 'Ne faites rien.' Nous disons, 'Voici une troisième voie,'" a dit Jim Wallis, le rédacteur du journal évangélique Sojourners et membre du groupe.

Au cours des semaines passées, beaucoup de manifestants antimilitaristes ont appelé de leurs voeux l'intensification des inspections en désarmement de l'ONU plutôt que l'engagement de l'armée pour désarmer l'Irak. Mais le plan des responsables religieux va plus loin. Il plaide en faveur du départ d'Hussein, constatant que des personnages importants du mouvement antimilitariste s'alignent sur un certain nombre d'objectifs politiques de l'administration Bush, tout en se démarquant de ses méthodes.

Le premier point du plan échafaudé par le groupe stipule la création par l'ONU d'un tribunal pour poursuivre Hussein de crimes contre l'humanité; son but final consiste à destituer le président irakien et son parti Baath.

L'évêque John B. Chane, à la tête du Diocèse Épiscopal de Washington, a dit que les responsables d'église avaient voulu faire savoir leur accord avec le Président Bush et le Premier Ministre Britannique Tony Blair Britannique qui estiment "impérieux le changement de régime" en Irak. "Mais", ajoute-t-il, "nous ne croyons pas que toutes les pistes aient vraiment été explorées pour atteindre ce but."

Voici les cinq autres points du plan: le "désarmement plus agressif" par les inspecteurs en désarmement de l'ONU; la mise en place par les Nations Unies d'un gouvernement temporaire post-Hussein plutôt qu'un gouvernement militaire par les Etats-Unis; l'acheminement immédiate de l'aide humanitaire pour les Irakiens, avec l'intervention des forces onusiennes pour sécuriser les transports; renvoi en commission "d'une feuille de route" pour établir un état palestinien avant 2005; et relancer la campagne menée par Etats-Unis contre Al-Qaeda d'autres groupes terroristes.

Chane a dit que l'engagement de former un état palestinien a été inclus dans ce plan comme une façon de réfuter "la conviction de beaucoup de personnes au Moyen-Orient pour qui cette guerre est une croisade des chrétiens du 21e siècle contre l'Islam."

Wallis a reconnu que le plan n'explique pas comment Hussein devait être renversé. "Quand [le Président yougoslave Slobodan] Milosevic a été accusé de crimes de guerre, nous n'avons pas su non plus comment le renverser," a-t-il dit.

Parmi les différents auteurs du plan, Melvin Talbert, chargé des relations oecuméniques au sein du Conseil des Evêques Evangéliques Méthodistes.

Talbert est récemment apparu dans des spots de télévision: il y critiquait en mars l'administration en marche vers la guerre. Tous les cinq membres du groupe ont été actifs dans la coalition de groupes laïcs et religieux, dont le Conseil National des Églises (NCC), "Victoire Sans Guerre".

Les cinq sont allés trouver en délégation Blair le 18 février à Londres. Chane a dit que le Premier ministre leur avait demandé de proposer une alternative à la guerre. Le plan à six points a constitué leur réponse; ils l'ont publié sur le site web de Sojourners, http://www.sojo.net et envoyé par courrier à Bush et à Blair, a-t-il dit.

Wallis a dit que le groupe avait aussi demandé une entrevue avec Bush. Le président a rencontré cette semaine un représentant du Pape Jean Paul II, mais repoussé la demande d'une entrevue déposée par les évêques de sa dénomination méthodiste.

Le 8 mars 2003


Source: The Washington Post

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"