Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 14.03.2003   Retour à l'aperçu

France: Libération évoque la mobilisation des consciences aux Etats Unis contre la guerre en Irak

[Credits] L'Amérique antiguerre ne désarme pas titre le quotidien Libération en ce début de semaine (lundi 10 mars 2003) http://www.liberation.fr/page.php?Article=94382. L'article se focalise sur les artistes et les intellectuels, les Eglises et les syndicats en train de se mobiliser contre la guerre contre l'Irak. En voici des extraits.

Manifestations et sit-in seront organisés le premier jour de la guerre, pour démentir la prédiction selon laquelle «au premier coup de fusil, toute l'Amérique se retrouvera derrière Bush».

L'Amérique antiguerre ne rend pas les armes. Le mouvement antiguerre américain prévoit d'organiser des manifestations et des sit-in le premier jour de la guerre, dans le but de démentir la prédiction selon laquelle «au premier coup de fusil, toute l'Amérique se retrouvera derrière Bush».

Manifeste. Vendredi, les dirigeants nationaux de plusieurs Eglises (méthodiste, presbytérienne, baptiste, ainsi que l'évêque de Washington de l'Eglise épiscopale) ont publié un manifeste appelant à «vaincre Saddam Hussein sans guerre». Les Eglises américaines, dans leur quasi-totalité, se sont aujourd'hui prononcées contre la guerre, y compris celle de George W. Bush, l'Eglise Evangélique Méthodiste. Seules la Southern Baptist Convention et quelques Eglises évangéliques ont pris le parti de la guerre, notamment parce qu'elles croient que la sécurité d'Israël fait partie d'un programme eschatologique devant conduire au retour du Christ. ....

Critères chrétiens

L'ancien président et tout nouveau Nobel de la paix Jimmy Carter s'emploie à démontrer que le projet d'invasion de l'Irak ne répond à aucun des critères chrétiens d'une «guerre juste»: toutes les options pacifiques doivent avoir été explorées, la distinction entre combattants et non-combattants doit être possible, la violence doit être proportionnelle au dommage causé, les attaquants doivent avoir une légitimité sanctionnée par la société qu'ils prétendent représenter, la paix postérieure à la victoire envisagée doit être une amélioration claire de la situation préexistante...


Source: EEMNI/Libération

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"