Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 03.03.2003   Retour à l'aperçu

Allemagne / USA: une communauté locale EEM - écrit à la Conférence Annuelle (CA) à laquelle appartient le président américain

[Credits] La communauté Evangélique Méthodiste de la Bethesdakirche à Leipzig a écrit une lettre à la Conférence Annuelle (CA) de la Pennsylvanie occidentale, à laquelle appartient le président américain George W. Bush. Nous publions ci-dessous le texte de cette lettre:

"Chères soeurs et frères de la Conférence de la Pennsylvanie occidentale,

Notre inquiétude est profonde; nous nous adressons à Vous et vous demandons de prier et de vous engager avec nous en faveur de la paix au Proche Orient. Cette lettre vient de Leipzig, de la ville qui a joué un rôle décisif lors la révolution pacifique en Allemagne de l'Est en automne 1989. Nous avons vécu longtemps sous un régime non démocratique et éprouvons, ainsi, une forte compassion pour les souffrances du peuple irakien sous le dictateur Saddam Hussein. Nous ne sous-estimons pas du tout qu'un tel régime puisse devenir un danger pour ses pays voisins. Pourtant, nous sommes fermement convaincus qu'une guerre préventive serait une mauvaise réponse contre l'Irak.

Une telle guerre
- Contredit l'esprit et les paroles de notre Seigneur Jésus Christ qui nous a montré à travers sa vie que le mal dans le monde ne pouvait pas être surmonté par la violence, mais par l'amour. Il ne déclare pas bienheureux les vainqueurs mais les pacificateurs.
- Contredit la tradition de la chrétienté qui, en cas de fortes menaces extérieures, formulait des conditions très strictes pour autoriser la guerre comme dernière issue possible. Cette tradition (souvent désignée à tort du nom de "juste" guerre) ne défend en aucune manière une guerre préventive, comme elle est envisagée contre l'Irak.
- Contredit en particulier l'enseignement de notre Eglise qui formule clairement dans les principes Sociaux: "Nous croyons que la guerre est incompatible avec l'enseignement et l'exemple de Christ Bien que la coercition, la violence et la guerre soient toujours utilisées pour influencer les différends existant dans les relations internationales, nous y sommes opposés car ils sont en contradiction avec l’Evangile et l’Esprit du Christ. Nous réclamons un droit international qui interdise et condamne la guerre, la violence et la coercition. ... Nous croyons que la guerre est inconciliable avec l’enseignement et l’exemple du Christ. Nousrejetons par conséquent la guerre en tant qu’instrument politique. Nous sommes convaincus que le plus important devoir moral de tous les Etats est de régler tous les conflits auxquels ils sont confrontés par des moyens pacifiques. Dans la détermination des priorités gouvernementales, les valeurs humaines doivent primer les exigences militaires.".

Au cas où les Etats Unis font cavalier seul sans l'aval d'une résolution de l'ONU, une telle guerre violerait aussi le droit international et contribuerait à réduire la confiance dans les institutions internationales. Il s'en suivrait inévitablement une nouvelle course aux armements, parce que les nations ne feraient plus confiance en la sécurité collective, mais seulement en leur propre potentiel militaire.
- provoquerait la mort de milliers de victimes innocentes et ferait plusieurs millions de réfugiés selon les prévisions de l'ONU. La souffrance qui en résulterait serait encore plus grande que la misère dont souffre actuellement -aujourd'hui même- la population irakienne.
- Ne combattrait pas le terrorisme, mais déclencherait au contraire une nouvelle vague de terrorisme. On ne peut vaincre le terrorisme qui s'est enraciné dans les pays islamiques qu'avec l'aide des pays islamiques.

Ce que Osama ben Laden ne réussit jamais à produire, à savoir une alliance du fondamentalisme islamiste (qui ne peut pas être assimilé à l'Islam) contre le monde occidental, Bush avec son agression pourrait réussir à le faire. Sous cet angle, une telle guerre va à l'encontre du besoin de sécurité ressenti par la population américaine.
- déstabiliserait un peu plus toute la région, pourrait déclencher de nouvelles batailles de pouvoir et divers désordres politiques qui deviendraient bientôt de nouveau une menace (de même que Saddam Hussein et le régime des Talibans en Afghanistan ne sont parvenus au pouvoir que grâce au soutien des USA).
- Nuirait gravement à l'ensemble du commerce et de l'économie mondiale et verserait beaucoup de gens dans le chômage. L'augmentation du prix du pétrôle exposerait en particulier les pays pauvres à des problèmes insolubles.
- Est inutile en principe pour acquérir un peu plus de sécurité, parce que la pression internationale devrait largement suffire pour désarmer et contrôler l'Irak avec des moyens non-militaires sous la surveillance de l'ONU.

Ainsi, il est évident que des intérêts géopolitiques et économiques sont en jeu. C'est pourquoi vouloir ainsi sacrifier la vie de beaucoup d'innocents (des civils irakiens ainsi que beaucoup de soldats de tous bords), constitue un péché et nous ne pouvons pas l'approuver. Nous avons honte que des hommes politiques de premier plan menant une telle politique, appartiennent à notre Eglise. Ils devraient changer de politique ou quitter cette Eglise.

Ainsi, nous vous appelons à continuer à lutter contre cette guerre. Ensemble avec les chrétiens de toutes les Eglises et toutes les personnes de bonne volonté, nous voulons nous engager à faire en sorte que les guerres ne soient plus un instrument politique.

Les chrétiens aux USA, en tant que citoyens du pays le plus puissant au monde, sont appelés à montrer à la population mondiale qu'une démocratie peut être assez forte pour reprendre un gouvernement qui viole le droit international.

Notre tâche en Europe est double: soutenir toute politique qui cherche consciemment et de façon responsable à résoudre le conflit par des moyens pacifiques et à montrer simultanément dans notre pays que ce ne sont pas "les Américains" qui veulent la guerre, mais que beaucoup de personnes et particulièrement les responsables de toutes les Eglises et religions défendent la paix.

Nous sommes sûrs que le débat actuel sur la guerre contre l'Irak ne sépare pas nos peuples (contrairement aux dires de Monsieur Rumsfeld), mais contribuera à nous rapprocher plus encore les uns des autres.

Que le Dieu de la paix soit avec vous tous! (Romains 15,33)

Les membres de l'EEM Bethesdakirche à Leipzig vous saluent, liés dans la foi, les membres de l'EEM Bethesdakirche de Leipzig

Ulrich Meisel, pasteur "

Le 28.02.2003


Source: Bethesdakirche Evangélique Méthodiste Leipzig / Paul Graesle

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"