Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 19.05.2003   Retour à l'aperçu

Gahna, Accra: restructurations en vue dans l'Eglise, appel au réveil

[Credits] En ouvrant le 42ème Synode de l'Eglise à la Wesley Cathedral sur la Côte du Cap, l'Évêque Quansah a repris l'évaluation et l'analyse critique de son prédécesseur le pasteur K. A. Dadson, revenant sur le double besoin de ressources humaines et financières comme facteur clef dans l'évangélisation, le développement et la croissance globale de l'Eglise.

Le Synode porte cette année sur le thème suivant: "la mobilisation des ressources humaines et financières de l'Eglise pour une évangélisation efficace et la croissance de l'Eglise". L'Évêque Quansah a rappelé au Synode que tous ceux qui occupent des positions dirigeantes n'augmenteraient pas leurs performances sans adopter un plan de restructuration cohérent et volontaire, de façon à mieux contrôler, gérer leurs finances, identifier les formations nécessaires et optimaliser leurs ressources humaines.

A ses yeux, mobiliser les ressources revient à mêler les ressources financières et humaines pour faire avancer le travail de Dieu.

Le ministre régional Central, M. Isaac E. Edumadze, invité spécial du Synode, a déclaré dans son discours que, comme Eglise, on avait besoin de quitter le confort des bancs de l'Eglise et de sortir dans les rues pour proclamer courageusement l'évangile de Jésus Christ aux âmes mourantes.

Il a dit que le monde, tel que nous tous, nous le connaissons aujourd'hui, est parvenu au stade où la morale et les valeurs spirituelles se sont totalement effondrées, à quelques exceptions près, là où la crainte du Seigneur règne toujours encore dans les coeurs.

M. Edumadze a déclaré sans ambiguité que nous vivions désormais dans un village global fortement matérialiste et technologiquement sophistiqué où priment la consommation à tout crin, le matérialisme et le désir insatiable de la richesse et du pouvoir.

Il a souligné que les bons principes moraux et éthiques, qui assuraient jusqu'ici le lien social, n'avaient plus de valeur aux yeux des jeunes.

Le ministre régional estimait aussi que la décadence morale générale de la société pourrait être enrayée, si nous tous, nous tendions une main à ceux qui sont à mille lieues du Seigneur Jésus Christ et si, en tant que chrétiens, nous faisions connaître le Christ, non seulement par des mots, mais aussi par des actes.

Le 12 mai 2003

Ghanaian Chronicle (Accra)


Source: AllAfrica.com

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"