Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 19.05.2003   Retour à l'aperçu

Angleterre: l'Archevêque anglican interpelle les chrétiens occidentaux

[Credits] L'Archevêque de Cantorbéry a mis en doute l'idée fort répandue selon laquelle la foi chrétienne serait plus une question de culture et de tradition que de conviction.

L'ennui, l'envie et l'indifférence gagnent les membres des Eglises occidentales, constate le Dr Rowan William et de suggérer que trop de personnes sont des chrétiens "héréditaires" qui ont hérité leur croyance de leurs ancêtres comme si c'était "quelque chose d'évident".

Les chrétiens occidentaux doivent retrouver le sens de la joie et de l'étonnement dans la nature de Dieu et réapprendre de pays où la foi est plus vibrante et vivante que jamais "la joie qui naît de l'attente du Christ", dit-il.

Ce commentaire, repris par le quotidien londonien, est paru une première fois dans un journal trimestriel, Rethinking Mission (Repenser la Mission), publié conjointement par l'Église Méthodiste et l'USPG, une agence missionnaire de l'Église Anglicane en Grande-Bretagne et en Irlande à l'oeuvre dans plus de 50 pays.

"Tenir l'héritage de la foi chrétienne pour quelque chose d'évident, c'est le meilleur moyen de perdre l'effet de surprise et d'émousser le choc du désir," écrit-il.

Selon l'Archevêque, l'Église des pays du Nord a perdu le sens de la mission.

Le docteur Williams dit que les chrétiens du Sud ou du Tiers-Monde, -où les agences missionnaires comme l'USPG ont traditionnellement été les plus actives-, font l'expérience d'une joie qui fait défaut dans l'Église du Nord ou Occidentale. Les chrétiens du Sud et du iers-Monde se laissent surprendre par Dieu parti à leur recherche.

"L'histoire de l'Église, et pas seulement dans ces îles, mais l'histoire de l'Église dans beaucoup d'autres parties du monde, témoigne qu'il n'est pas du tout surprenant pour Dieu de se mettre en quête de nous. Après tout, Dieu a un excellent goût! Pourquoi Dieu ne se mettrait-Il pas en quête de nous?"

Si Dieu cesse de nous étonner, poursuit-il, "nous nous regardons alors le monde avec ennui et inquiétude plutôt qu'avec la joie du Christ".

"Et nous regardons, bien sûr, le monde qui nous entoure avec ennui, envie, indifférence, ... et nous ne le regardons pas tout d'abord comme la terre que Dieu a voulue."


19/5/03


Source: Ekklesia

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"