Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 19.05.2003   Retour à l'aperçu

Suisse: déclaration de la FEPS sur l'Encyclique papale sur l'eucharistie

[Credits] Plus important que les différences confessionnelles

Jésus-Christ invite à sa table par delà les frontières confessionnelles – c'est ce que rappelle le Conseil de la Fédération des Eglises protestantes de Suisse (FEPS) en réponse à l'encyclique publiée par le Pape Jean-Paul II juste avant la fête de Pâques. Le Conseil de la FEPS salue le jugement positif posé sur les initiatives œcuméniques, mais regrette de n'y voir guère de signes d'ouverture.

Le Conseil de la Fédération des Eglises protestantes de Suisse (FEPS) a pris connaissance de l'encyclique «Ecclesia de Eucharistia», publiée par le Pape Jean-Paul II le jeudi saint 2003. Il salue le souci du Pape de clarifier de manière à la fois personnelle, déterminée et contraignante les questions fondamentales de l'Eucharistie et de l'être de l'Eglise. Le Conseil discerne des points communs entre la compréhension catholique romaine et la compréhension protestante de l'Eucharistie. Il est reconnaissant du jugement positif porté sur les initiatives œcuméniques.

Néanmoins, le Conseil regrette que la lettre du Pape accentue la position catholique romaine de manière unilatérale et ne montre guère d'ouverture vers une unité plus profonde des chrétiens. Le Conseil ne peut se déclarer d'accord avec l'affirmation centrale de l'encyclique selon laquelle seule l'Eucharistie célébrée par un prêtre ordonné par l’Eglise catholique romaine est authentique. Il rappelle le fondement de la conception protestante de la sainte cène et de l'Eglise:

- C'est Jésus-Christ lui même, le chef de l'Eglise, qui invite à son repas. Son invitation est plus importante que les différences confessionnelles.

- Lors de la cène, le Christ ressuscité est présent. La promesse de sa présence est valable là où des hommes et des femmes sont réunis en son nom pour le louer, rompre le pain et demander son Esprit Saint.

- La présence de Jésus-Christ n'est pas liée exclusivement au sacrement. Le crucifié ressuscité est présent dans sa Parole comme dans le Sacrement.

- L'Eglise de Jésus-Christ dépasse toujours les frontières d'une confession particulière. Les Eglises issues de la Réforme sont membres du corps du Christ au même titre que leurs Eglises sœurs.

Face aux questions qui assaillent toutes les Eglises aujourd'hui et dans l'optique d'un témoignage chrétien commun dans le monde, le Conseil de la FEPS encourage tous les chrétiennes et chrétiens à poursuivre le chemin du rapprochement œcuménique et à utiliser les espaces libres à disposition.

08.05.2003


Source: FEPS · Fédération des Eglises protestantes de Suisse

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"