Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 20.06.2003   Retour à l'aperçu

CA 2003: rencontre informelle entre francophones

[Credits] La francophonie, une source de bénédiction

Tandis que les délégués de la Suisse alémanique traitaient de questions internes, les francophones se sont retrouvés dans les locaux de l'EEM pour des échanges informels.

D'entrée, le président de l'UEEM, Bernard Lehmann invite à suivre l'attitude des disciples (Mt 14,13) qui donnent à Jésus le peu qu'ils ont et qu'ils sont pour qu'il le fructifie: nous vivons dans l'objectif de donner à manger aux autres. "Dieu bénisse le district francophone et lui fasse porter du fruit durable!"

Comment se vit le bilinguisme de la CA?

Le surintendant recueille les premières réactions des francophones présents à la tournure bilingue qu'a pris la Conférence Annuelle: "nous sommes en chemin vers un bilinguisle toujours plus marqué."

Tous apprécient à la fois l'effort réalisé pour tendre au bilinguisme et relèvent la difficulté de la tâche. Parmi les sujets abordés en CA, il en est qui concernent moins la francophonie au grand regret de certains. Plusieurs proposent alors la tenue d'une Assemblée Générale de l'Eglise en Suisse en marge de la CA proprement dite pour éviter cet écueil. Le surintendant note toutes ces observations et promet d'en tenir compte par la suite.

L'Eglise en Algérie

La parole est donnée aux délégués de l'Eglise en Algérie. Ils témoignent du réveil déclaré dans cette région de Kabylie. Depuis une vision les habite: une Eglise dans chaque village de Kabylie d'abord, ensuite la naissance d'Eglises dans le restant de l'Algérie et enfin dans d'autres pays.

Pays en crise, les jeunes Kabyles sont contraints de partir dans d'autres parties du pays pour trouver du travail. Les jeunes croyants n'échappent pas à ce mouvement. En chemin, ils évangélisent sans se faire prier. Les chrétiens algériens ont le courage de témoigner de leur foi, même si l'environnement ne leur est pas favorable.

Formée des croyants encore jeunes dans la foi, les multiples groupes de maisons sont à ce jour sans organisation et disséminés dans tout le pays. L'Eglise algérienne a besoin plus que jamais d'être formée et enseignée en profondeur. Un grand nombre de ces nouvelles Eglises ont adhéré à l'Eglise Protestante d'Algérie (EPA) qui est en pleine phase de développement.

D'où la mission impartie aux pasteurs de l'EEM présents sur place d'assurer la formation des dirigeants locaux de l'Eglise. Un pasteur suisse initiera cet été un groupe au programme d'initiation "La foi pas à pas". La formation se fera en français, en kabyle et en arabe.

Le séisme survenu ces jours-ci près d'Alger n'arrange rien, complique tout: des bâtiments en grand nombre ont subi des dommages matériels.

Le pasteur Hugh Johnson témoigne des événements. Il a vécu le drame de près depuis sa voiture. Il a assisté à la chute d'un immeuble dans un nuage de poussière. Tohu-bohu dans son appartement. Le paysage lui apparaissait apocalyptique. Comme des mille feuilles, des bâtiments ont été comprimés instantanément, d'autres sont tombés d'une pièce. On a dénombré à ce jour 2217 victimes sinon plus. L'EPA, dont il est le président, tâche de secourir les sinistrés avec le soutien de chrétiens anglais. Officiellement, 10 000 familles se retrouvent sans logement, probablement bien davantage vu l'étendue des dégats.

"Témoignage actif en Tunisie"

Un couple pastoral originaire de RDC a évoqué son travail en Tunisie. Originaires de RDC, ils oeuvraient jusqu'en 1994 en Algérie. Après les événements que l'on sait, ils ont rejoint en famille la Tunisie pour participer activement à la vie de la communauté protestante francophone de Tunis aux côtés de pasteurs réformé et baptiste. La collaboration entre eux trois est des meilleures. Ensemble, ils anoncent l'Evangile dans un environnement plutôt hostile. Il existe une Eglise autôchtone composée de chrétiens tunisiens mais elle vit dans la clandestinité. Sommés de ne pas témoigner, ils ne se découragent pas pour autant. Le couple pastoral exerce aussi un travail diaconal auprès des migrants dans le cadre de l'organisation catholique CARITAS. Ils s'occupent d'enfants nés en dehors du mariage peu considérés dans le pays.

"Peter Siegfried"

Enfin les délégués francophones ont fait la connaissance du pasteur Peter Siegrief, qui est le secrétaire exécutif pour l'Europe et l'Afrique du Nord de la Comission pour la Mission et la Diaconie (CMD = GBGM General Board of Global Ministries).

Les méthodistes de l'EEM représentent un total de 10 millions de membres. Plus largement, les méthodistes membres de la Conférence Mondiale Méthodiste (CMM) représentent 83 millions de croyants, précise-t-il.

Peter Siegried assure le lien entre l'Europe et le Quartier Général aux Etats Unis. C'est d'autant plus important que l'Europe n'est plus représentée par ailleurs aux Etats Unis. Son travail est essentiellement un travail de communication en relation avec le quartier général et les donateurs.

Voici les points forts de la mission mondiale sur le front de l'Europe: la Russie, la Bellarussie, l'Asie Centrale, la Roumanie et les pays Baltes. Il s'agit pour Peter Siegried d'accompagner ces nouvelles Eglises. A cet efet, il organise des consultations avec divers délégués pour développer des relations fraternelles entre les uns et les autres.

La fusion entre l'EMF et l'UEEM programmée définitivement en 2005 retient aussi l'attention de la CMD.


Source: EEMNI

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"