Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 05.06.2003   Retour à l'aperçu

Europe: communiqué de la KEK et de la COMECE sur la première partie du Traité constitutionnel

[Credits] Le 26 mai 2003, le Présidium de la Convention européenne a publié le projet révisé de la première Partie du Traité constitutionnel de l'Union européenne. Le Révérend Rüdiger Noll, directeur de la Commission Église et Société de la Conférence des Églises Européennes (KEK) et Mgr Noël Treanor, Secrétaire Général de la Commission des Épiscopats de la Communauté Européenne (COMECE) publient la déclaration suivante (cf. http://www.comece.org).


Nous félicitons les membres de la Convention européenne pour le travail impressionnant qu'ils ont accompli jusqu'à présent. Leurs efforts sont un pas important vers une Union européenne plus transparente, plus efficace et plus responsable.

Dans leurs nombreuses contributions à la Convention, les Églises et les organisations chrétiennes ont promu le concept de l'Union en tant que communauté de valeurs basée sur le respect de la dignité humaine et des droits de l'homme, la démocratie, la liberté, la justice, la solidarité, le développement durable et la poursuite du bien commun. C'est pourquoi, nous saluons l'intégration de ces valeurs et objectifs ainsi que de la Charte des Droits fondamentaux dans le projet de Constitution. Nous saluons tout particulièrement les amendements qui renforcent l'engagement de l'Union pour une économie de marché sociale et, dans ses relations avec le monde, à promouvoir la paix, la sécurité, le commerce libre et juste, la protection des droits de l'homme et le respect des principes de la Charte des Nations Unies.

En reconnaissant l'importance des différents acteurs de la société, le Titre VI de la Constitution sur la "Vie démocratique de l'Union", qui a été amélioré à la lumière des débats au sein de la Convention, donne aux citoyens la possibilité de participer dans le processus démocratique de l'Union européenne en reconnaissant l’importance des divers acteurs dans la société. Nous saluons le consensus croissant concernant la place de la religion dans la future Union européenne, comme le reflète le projet amendé de l'Article 51 (ancien Article 37). Cet Article garantit le respect par l'Union européenne du statut des Églises et de communautés religieuses dans les États membres, fondé sur leurs différentes traditions constitutionnelles. La disposition pour un dialogue ouvert, transparent et régulier reflète la contribution spécifique des Églises et des communautés religieuses, distinctes de l'autorité séculaire, au service de la société entière.

Nous souhaitons aux membres de la Convention qu'ils trouvent l'inspiration et le courage au cours des prochaines semaines, durant lesquelles ils travailleront en vue d'un consensus final. Leurs efforts devraient être un important signal pour les citoyens et les gouvernements de l'Union européenne.

Le projet de préambule ainsi que le projet révisé du chapitre sur les Institutions européennes seront publiés plus tard, peut-être cette semaine.

La Conférence des Églises Européenne (KEK) regroupe 126 églises orthodoxes, protestantes (dont l'EEM), anglicanes et vieille-catholiques de tous les pays européens avec plus de 43 organisations associées.

La COMECE est une commission des Conférences épiscopales catholiques des États membres de l'Union européenne. Les Conférences épiscopales de la République tchèque, de Hongrie, de Lituanie, de Malte, de Pologne, de Slovaquie, de Slovénie et de Suisse sont des membres associés.

Lundi 27 mai 2003


Source: ZT

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"