Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 30.01.2003   Retour à l'aperçu

Bénin: la CEVAA en Assemblée Générale, reçue par l'Eglise Méthodiste du Bénin

[Credits] L'espoir tous ensemble

La pasteure Elisabetta Ribet, jeune déléguée de l'Église vaudoise et méthodiste participait pour la première fois à une Assemblée générale de la Cevaa (ndlr.: Communauté Evangélique d?Action Apostolique née de la Mission de Paris en 1971). Un regard latin, particulièrement chaleureux...

Église Protestante Méthodiste du Bénin, blessée par un violent conflit, courageuse! En six mois, tu as organisé tout ce qu'il fallait pour accueillir les frères et les soeurs de la Cevaa.

En avion déjà, les premières retrouvailles: grands sourires, embrassades et exclamations, éclats de rire. Les autres passagers comprennent qu'il se passe quelque chose de différent de la routine. Nous arrivons à Cotonou tard un soir, loin des premiers froids de l'automne européen, en plein milieu des trente degrés humides de l'Afrique de l'Ouest. Nous sommes ensuite accueillis au centre Songhai, à PortoNovo.

"Nous, les Églises" Bien sûr, l'Assemblée Générale rassemble des personnes qui se connaissent parfois depuis des décennies. Il faut du "vécu" pour qu'on ait envie de traverser des continents juste pour une dizaine de jours d'Assemblée, huit ou neuf heures de réunion par jour et plein de moustiques partout. Si je pense aux débats, aux études bibliques, auxprogrammations des activités, aux échanges de nouvelles et aux réflexions, j'ai été frappée par l'emploi de la première personne du pluriel dans les prises de parole. Non pas un "nous" opposé à un "eux" indéfini, mais plutôt un "nous" inclusif: des cultures, des dénominations, des sexes, des âges. "Nous, les Églises."

Retrouver le courage

Un texte biblique, lu et étudié plusieurs fois pendant les dix jours de travail: la guérison de l'homme à la main sèche (Lc 6). Ce texte a reçu des dizaines de lectures et d'actualisations. La main paralysée, qui n'est pas le corps tout entier, mais une partie fort importante. Elle symbolise la paralysie que les Églises vivent et subissent. Les mots que Jésus adresse à l'homme - "Lève-toi, tiens-toi debout au milieu!" - c'est retrouver le courage, les énergies, retrouver sa dignité, ne pas craindre la visibilité. Une poignée de versets dans lesquels se sont enracinés les travaux de l'Assemblée générale: il ne s'agit pas simplement d'agir ensemble dans un agréable climat de coopération. Le fondement qui porte ensemble les Églises de la Cevaa, c'est la volonté de vivre l'Évangile de l'espoir tous ensemble, ici et maintenant.

De partout vers partout

Pour notre réalité en Italie et en Europe, la Cevaa est importante pour construire des nouveaux modèles de relation entre sociétés et cultures. Avec le principe de partage, il ne s'agit pas simplement d'avoir une caisse commune à laquelle chaque Église participe et où chaque Église puise. On partage aussi la fatigue, les soucis concernant la situation sociale, politique, médicale; on projette ensemble la façon dont on veut et on peut témoigner chez soi d'un Évangile qui unit au-delà des conflits et des différences. "La Cevaa" a aujourd'hui couleur et saveur d'une espérance au-delà des barrières; elle est envie et engagement de créer des courants de personnes, de témoignages, d'échanges. De partout vers partout. ....

par Elisabeth Ribet


Source: Ensemble N°179 - février 2003

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"