Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 27.01.2003   Retour à l'aperçu

Suisse, Berne: Lancement officiel de l'"Année de la Bible" en Suisse les 25 et 26 janvier 2003

[Credits] Un vaste programme culturel

L'"Année de la Bible" débute officiellement en Suisse les 25 et 26 janvier par un week-end d'inauguration à Berne. Cette initiative de la Communauté de travail des Eglises chrétiennes en Suisse a pour but de promouvoir la lecture de la bible dans la vie quotidienne. Un vaste programme culturel est prévu dans toute la Suisse durant l'année 2003, sous le slogan "Chercher. Et trouver".

La Communauté de travail des Eglises chrétiennes en Suisse (CTEC.CH), présidée jusqu’à une date récente par Mgr Kurt Koch, évêque de Bâle, a collaboré avec la Société biblique suisse, l'Association biblique catholique (pour la partie romande) et la Schweizerisches Katholisches Bibelwerk pour mener à bien cette initiative œcuménique. Faire de 2003 l''"Année de la Bible" est une idée des Eglises d'Allemagne. Elle est reprise, outre la Suisse, par des pays comme l'Autriche, la France, le Liechtenstein ou le Luxembourg.

Fondement de la culture européenne

Lors d'une conférence de presse le 17 janvier à Berne, Mgr Koch a souligné l'importance de la Bible "sans laquelle la culture européenne ne serait pas concevable". Ce rôle culturel de la Bible, autant d'un point de vue de la réflexion personnelle que de la portée socio-politique, justifie la nécessité de promouvoir sa lecture, explique le prélat.

Dans un communiqué, Jean Zumstein, un spécialiste de la Bible enseignant aux universités de Neuchâtel et Zurich, souligne la nécessité de promouvoir une "lecture ouverte de la bible", afin d'en éviter les dérives sectaires.

Multiples activités

Des dizaines d'activités sont prévues au programme de l'"Année de la Bible". Elles ne cantonnent de loin pas au seul domaine ecclésial. La musique, le théâtre, les arts plastiques sont notamment mis à contribution. Une large palette de conférences, rencontres et ateliers sont églalement prévus. Des parcours bibliques à pieds ou à vélo permettront d'approfondir ses connaissances bibliques. Par exemple, les 68 km du "chemin biblique" dans le district bas-valaisan de St-Maurice, invitent le randonneur à s'informer, via une quarantaine de panneaux, sur des thèmes bibliques et archéologiques, mais aussi sur des attractions touristiques locales.

Un programme œcuménique est spécialement prévu à l'intention des enfants. Un sac à dos rempli de matériel pédagogique et ludique, conçu pour aborder une douzaine de thèmes, tels que la solidarité, le pardon ou l'amitié, est mis à la disposition des participants. 370 groupes représentant 6'000 enfants sont déjà inscrits. Cette formule n'existe qu'en version germanophone.

Une bible manuscrite au Palais fédéral

Pour marquer l'imprégnation de la bible dans la diversité culturelle suisse, le livre le plus lu au monde sera intégralement recopié à la main par des membres de communautés ou de paroisses, de même que par quiconque souhaitant se joindre à la démarche. Cette bible manuscrite en plusieurs volumes sera ensuite exposée au Palais fédéral.

Week-end de lancement

Bien que l'"Année de Bible" ait axé son programme sur des activités multiples mais locales, son inauguration a été célébrée durant tout un week-end les 25 et 26 janvier à Berne. Au programme figuraient un service œcuménique, des représentations théâtrales, un oratorio sur le livre de Job, une exposition et des ateliers.

La bible en chiffre

La bible composée d'environ 5 millions de caractères a été traduite en 2'287 langues. Elle est diffusée chaque année à 20 millions d'exemplaire par l'Alliance Biblique Universelle (ABU). En Suisse 60'000 exemplaires sont vendus chaque année.

17 janvier 2003


Source: APIC

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"