Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 27.01.2003   Retour à l'aperçu

50e Journée mondiale contre la lèpre

[Credits] De par le monde, l’accent a été mis ce dimanche 26 janvier sur la lutte contre la lèpre, une maladie très handicapante encore loin d’être éradiquée. Quelque 750 000 nouveaux cas de lèpre sont découverts chaque année. Bien que la lèpre soit guérissable, 755 000 nouveaux cas ont été détectés pendant l'année 2001, et ce malgré le lancement en 2000 d'un programme pour éradiquer totalement cette maladie d'ici 2005,. Au début 2002, 650 000 malades de la lèpre recevaient un traitement.

Le bilan intermédiaire est décourageant, affirme la Mission Evangélique contre la lèpre. «L'existence de cette maladie est un véritable scandale». L'efficacité de la thérapie médicamenteuse est largement éprouvée.
Néanmoins, «la mise en oeuvre à l'échelle mondiale du programme thérapeutique laisse beaucoup à désirer», a déclaré le directeur pour la Suisse de la Mission Evangélique contre la lèpre Eric Chollet à l’&gence de presse ATS voir http://www.edicom.ch/news/international/030124171958.fr.shtml).

Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), la lèpre constitue encore un problème de santé publique au Brésil, en Inde (70 % des malades recensés), à Madagascar, au Mozambique, en Birmanie et au Népal.

Au cours des vingt dernières années, plus de douze millions de lépreux ont été guéris. Le taux de prévalence de la maladie a baissé de 90 % et la lèpre a été éliminée de 108 pays sur les 122 où elle sévissait encore en 1985.

Toutefois, pour la Mission Evangélique contre la lèpre, les nouveaux cas enregistrés chaque année font apparaître un tableau décourageant. Plus de quatre millions d'êtres humains souffrent des conséquences d'une maladie qui provoque des handicaps physiques lourds.

Depuis 1999, Novartis a décidé de faire don des médicaments pour une valeur d'environ 42 millions de francs jusqu'en 2005.

Le communiqué de la Mission Evangélique contre la Lèpre

Quand en finira-t-on avec la lèpre?

A mi-chemin d’une campagne de cinq ans qui avait pour objectif l’élimination de la Lèpre il n’y a encore aucune diminution du nombre de nouveaux cas détectés.

La campagne lancée en 2000 à l’instigation de l’OMS partait du principe que l’application rigoureuse des traitements modernes aurait un impact sur la transmission de la lèpre, mesurable par la réduction significative des nouveaux cas détectés. En réalité le fait qu’il n’y a eu aucune diminution des nouveaux cas enregistrés chaque année est un sujet de grande déception pour tous ceux – Organisations gouvernementales et ONG - qui travaillent avec ardeur afin d’éradiquer la transmission et les conséquences de l’une des maladies les plus redoutées, la lèpre.

Dans son discours à l’occasion de la 50e Journée Mondiale de la Lèpre de ce 26 janvier, le Directeur Général de The Leprosy Mission (l’organisation Internationale dont la Mission Evangélique contre la Lèpre est l’Association représentante en France) réaffirme l’engagement de TLM de continuer à apporter son aide aux gouvernements des pays dans lesquels l’endémie de la lèpre reste invaincue, avec tous les moyens spécialisés dont elle dispose, et aussi longtemps que cette aide sera nécessaire. M. Durston, qui vient d’être élu en décembre dernier au Comité permanent de l’I.L.E.P. (Fédération Internationale des O.NG. engagées dans la lutte contre la Lèpre) poursuit en disant que «notre défi est de continuer à soutenir le travail de détection des nouveaux cas, ainsi que toute activité qui permettra de traiter de manière adéquate et définitive tous ceux qui sont atteint par ce fléau.»

La Lèpre continue d’infecter plus de 760.000 nouveaux cas chaque année et à ce jour il n’existe aucun moyen de prévention qui permette d’arrêter la transmission. Plus de 4 millions de personnes dans le monde souffrent de ravages ou de handicaps tels que la perte de sensibilité de leurs membres ou la déformation de leurs pieds, leurs mains ou leur visage, en raison de l’atteinte des nerfs. Ces personnes, en particulier les enfants qui représentent environ 12% des malades auront besoin d’aide tout au long de leur vie si l’on veut qu’ils puissent mener une existence relativement indépendante et surtout pour éviter l’aggravation des handicaps dont ils souffrent déjà*.

«Mais nous pouvons aussi parler de succès » poursuit M Durston. «Des millions de gens ont été soignés et guéris depuis 1982 et nous voyons un net recul du nombre de personnes souffrant des terribles déformations que cause la Lèpre. TLM, ainsi que les autres organisations qui se consacrent à cette lutte, mettent tout en œuvre pour détecter et traiter les nouveaux cas le plus tôt possible. Ceci est le magnifique résultat de la poly chimiothérapie.»

Dès 1920, TLM a inscrit dans ses objectifs missionnaires l’éradication de la lèpre. «Les chercheurs scientifiques et médicaux reconnaissent que nous ne disposons pas encore des moyens technologiques pour parvenir à ce point. Mais l’éradication totale demeure l’objectif à long terme de la Vision de TLM.»

* = Selon les statistiques les plus récentes de l’OMS – source http://www.who.int/lep
Fiona Ellen Thomas
Responsable de la communication de TLMI à Londres (siège de la Mission)
Traduction: Pierre Geiser

Appel du pasteur Pierre Geiser, président de la branche française de la Mission Evangélique contre la lèpre

Le pasteur Pierre Geiser, pasteur de l’Eglise Evangélique Méthodiste à Genneviliers, est le président de la branche française de la Mission Evangélique contre la lèpre. A l’occasion de cette 50e journée mondiale contre la lèpre, il lance un appel aux Eglises de France, toutes tendances confondues.



Les progrès médicaux et techniques faits pour vaincre cette maladie sont remarquables. Mais hélas la Lèpre reste pour le plus grand nombre un symbole de malédiction, alors qu'il s'agit d'une maladie qu'il est aujourd'hui possible de guérir. ...

Vous savez probablement qu'il existe à côté de la Fondation Follereau ou de l'Ordre de Malte une Mission Evangélique contre la
Lèpre. Comme les autres oeuvres protestantes et Evangéliques de notre pays, la M.E.C.L. ne dispose que de moyens très modestes. Elle ne peut ni ne veut rivaliser avec les grandes ONG. Notre public, ce sont les chrétiens,
protestants et évangéliques. Nous comptons sur vous pour relayer le message.

Depuis trente ans, j'ai eu le privilège de participer, bien modestement, aux travaux de notre Comité qui rassemble des membres des différentes tendances du protestantisme. La M.E.C.L. représente en France "The Leprosy Mission International", dont l'origine remonte à 1874. Son oeuvre a été commencée en Inde par un Missionnaire évangélique Irlandais du nom de Wellesley Bailey.

On peut lire l'histoire de cette Mission dont le fondateur a déclaré en 1917: "Cette mission est née et a été bercée par la prière. Elle a grandi par la prière; elle a été nourrie par la prière: et la prière a été la source de ses succès dès les premiers instants de son existence..." Si vous êtes intéressés par ce récit, vous pouvez le commander au télé-secrétariat de la
Mission, dont l'adresse figure ci-dessous, au prix de 10 Euros franco de port. Il y a vingt ans j'ai pu voir sur place en Thaïlande le travail de nos collaborateurs et je puis vous assurer que le travail accompli par nos équipes est admirable, tant dans les domaines médicaux et humanitaire que dans celui du témoignage chrétien.

Ce dimanche (ou un dimanche prochain si ce n'est pas possible le 26), vous avez peut-être la possibilité, soit de faire une annonce dans le cadre du culte auquel vous assisterez, soit de demander que cette annonce soit faite.

Voudriez-vous nous aider à poursuivre le travail et le témoignage auprès des lépreux en suggérant que l'aide des chrétiens de votre communauté en faveur de ces malades passe par la Mission Evangélique Contre la Lèpre? S'il n'est pas possible de consacrer l'offrande dans votre Eglise à la Mission,
peut-être pourriez-vous disposer d'un tronc ou d'une simple boîte pour recueillir les dons de ceux qui veulent nous aider!

Avec mes fraternels messages en Jésus-Christ,
Pierre Geiser
Président



Mission Evangélique contre la Lèpre (Association française reconnue d'Utilité Publique)
Siège Social: 5 rue Roquépine
75008 PARIS

CCP PARIS 21.152.09W

Télésecrétariat de la Mission:
Mme BLANCHET
2 Place Arthur Rimbaud
26000 VALENCE
Adresse électronique:
mission.lepre@wanadoo.fr
Site Internet: http://missionlepre.fr.fm


Source: EEMNI/ATS/Mission Evangélique contre la lèpre

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"