Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 02.01.2003   Retour à l'aperçu

Suisse, France: le point sur l’engagement de Connexio, le réseau mission et diaconie de l’Eglise Evangélique Méthodiste

[Credits] Soirées thématiques

Le département Connexio Suisse - France (anciennement Mission Intérieure) ne soutient pas uniquement les projets des seules paroisses EEM. Il organise également des rencontres thématiques; c'est ainsi que sur le mode
«la cigogne et la théologie», le professeur docteur Walter Hollenweger de Krattigen tenait une conférence le 7 décembre sous la rubrique «la théologie en discussion». Il a rempli parfaitement son contrat, car pour les nombreux participants la théologie se retrouva au centre des discussions! Début janvier aura lieu un autre séminaire, avec le thème suivant: «Pas d'image, encore moins de métaphore», il aura lieu le samedi 11 janvier 2003. Le pasteur et docteur Ulrich Knellwolf animera la journée. On verra ainsi que Ulrich Knellwolf n'est pas uniquement un romancier doué (roman policier), mais avant tout un théologien particulièrement compétent, ce qui dans son activité d'écrivain est plus ou moins tombé dans l'oubli. Le séminaire ne propose donc pas uniquement une formation et des discussions théologiques, mais également la possibilité de mieux connaître Ulrich Knellwolf sous un autre jour. Lieu de l'évènement: le Centre Zelthof à Zurich. Informations et inscriptions auprès de Urs Bangerter, Haus Tabea, 8810 Horgen.

Salaires pour les pasteures et pasteurs en Centre Europe / Balkans

Vous souvenez-vous de l'appel de l'évêque Heinrich Bolleter en début d'année? Il fit part de la difficile situation financière de l'UEM en Centre Europe et dans les Balkans. Ces églises ne sont pas encore capables de vivre sans l'aide de l'Europe de l'Ouest et des USA. L'évêque Heinrich Bolleter se trouve dans l'obligation chaque année de trouver environ 500'000 FS afin de pouvoir assurer un minimum de salaires aux pasteures et aux pasteurs. Cette année, suite à la diminution des rentrées d'argent en Suisse et aux USA a plané la menace d’une baisse des salaires. L'appel de l'évêque Heinrich Bolleter déclencha cependant d'heureuses réactions, et jusqu'à fin novembre 2002 la somme de FS 230'000 fut rassemblée pour le soutien aux salaires. C'étaient des grands et des petits dons, et tous ensemble ils contribuèrent au maintien du niveau des salaires et ont ainsi permis la poursuite des ministères dans le cadre habituel de l'EEM en Centre Europe et dans les Balkans. Nous espérons que les dons annoncés pour 2003 nous permettront d'assurer le financement des salaires, à quelques exceptions près. Il est cependant de notre devoir permanent de trouver de nouvelles sources de financement. Au nom des quelques 150 collaboratrices et collaborateurs du Centre de l’Europe et aux Balkans, nous vous remercions vivement pour votre généreuse contribution.

Argentine

Récemment nos collaborateurs Denise Sigrist et Erich Allenbach nous ont à nouveau fait part de leurs expériences en Argentine: à titre personnel, ils vont bien, mais la situation dans le pays leur procure de grands soucis. Erich Allenbach se réjouit des diplômes qu'ont obtenus certains de «ses» enfants des rues lors de la clôture de leur cycle secondaire à l'école. Deux jeunes qui ont profité du soutien scolaire dispensé à la «Lecheria» ont même obtenu, grâce à leurs brillants résultats, une bourse pour l'université! Malheureusement, il y eut également un vol par effraction nocturne à la «Lecheria», des ordinateurs et des magnétophones disparurent, mais grâce à un don exceptionnel, ils furent depuis remplacés. Denise Sigrist se réjouit de ce que son mariage n'ait pas posé de difficultés tant pour son bien-être personnel que dans la paroisse. Elle écrit que sa petite paroisse à Parana s'ouvre et que de nouveaux membres s'y rajoutent. En premier lieu viennent des mères avec leurs enfants. Au quatrième Avent avait lieu une cérémonie de baptêmes et de réception pour les nouveaux membres. Le 20 décembre est le jour de l'année où débutèrent les pillages et les «Cacerolazo», c'est à dire les marches au son des casseroles, en signe de protestation contre les politiques, les juges et les industriels. Ceux-ci ont en effet contribué pour une large part par leurs machinations à la ruine du pays et portent ainsi une grande responsabilité dans la crise actuelle. La situation instable, l'inflation de 40% et la dévaluation de près de 70% par rapport au dollar conduisirent au chaos qui de nos jours fait que la moitié de la population vit en-dessous du seuil de pauvreté. Les soucis, la faim, l'absence de perspectives, le chômage, les dépressions et l'angoisse occupent le terrain. Erich Allenbach se fait du souci, car dans «son» quartier pauvre, les jeunes se préparent à une nouvelle campagne de pillage le 19, pendant que les églises catholiques et le évangéliques en appellent à une manifestation de paix. Dans la paroisse de Parana, plusieurs familles sont frappées par la misère, mais malgré cela on y chante ces jours-ci: «Oh santisimo, felicisimo, grato tiempo de Navidad» / «Oh joie et sainteté pour le temps de grâce, le temps de Noël». Denise Sigrist écrit: «Dieu est avec nous, et c'est pour cela que nous partageons et nous vivons l'espoir. L'espoir partagé, c'est Noël!»

Espoir au Congo

A la mi-décembre, les différents partis qui ont pris part à la guerre civile dans la République Démocratique du Congo ont convenu de confier le pouvoir à l'Etat. L'accord prévoit notamment que le chef de l'Etat, Joseph Kabila reste en place pour deux années supplémentaires. Ensuite, et pour la première fois depuis 45 ans, devront avoir lieu des élections démocratiques. Il n’est pas certain que l'accord de paix tienne jusqu'aux élections. Quoiqu'il en soit, la communauté internationale a prévu des crédits à hauteur de trois milliards de FS pour la réhabilitation du pays, au cas où tout se passerait bien.

Changements au directoire

A la fin de cette année, Karin Lanz partira en retraite. Depuis 21 années, elle est la fidèle cheville ouvrière au directoire de Connexio (anciennement secrétariat de la mission). En son temps, elle s'occupa de la caisse de la «mission extérieure» à la suite de Pierre Herzog, l'administrateur central de notre église. Comptabilité, paiements, administration du personnel, contrats d'assurance, tout cela faisait partie de ses principales attributions. Elle travailla non seulement avec trois supérieurs hiérarchiques sensiblement différents (Dorothée Buser, Frédy Schmid, Andreas Stämpfli), elle fut également constamment confrontée avec de nouvelles technologies (techniques comptables, ordinateur comptable Viktor, plusieurs générations d'ordinateurs IBM-PC, email, etc). Pendant toute cette période, Karin Lanz resta flexible et fut bien disposée à l'égard de toutes ces nouveautés. Elle était toujours présente lorsque des hôtes ou des collaborateurs étaient en visite et nous faisaient part de leurs expériences outre-mer. Elle s'intéressa en effet globalement à la mission et non seulement aux circuits des paiements. Très probablement, aucune fête de la mission ne s’est déroulée sans que Karin n'aie été présente et n'y participe dans l'ombre. Je remercie très chaleureusement Karin pour son infatigable engagement parmi nous et lui souhaite le meilleur pour le futur. Je suis sûr que nous aurons encore l'occasion de la revoir lors de rencontres Connexio. Les tâches effectuées par Karin seront dorénavant et à nouveau remplies par l'administration centrale de l'EEM. Elles seront réparties entre plusieurs personnes comme suit: l'administration du personnel sera assurée par Daniel Burkhalter, secrétaire général, et la comptabilité avec les règlements seront repris par Adelheid Stoffel. Elle a pris son poste le 1er novembre, et en ce moment, elle est formée par Karin Lanz. Adelheid Stoffel a déjà une longue expérience dans des domaines similaires. Elle habite avec ses deux enfants à Mettmenstetten. Nous nous réjouissons pour la coopération avec elle et lui souhaitons beaucoup de joie et de satisfaction dans son travail pour Connexio.

Sujets de prière

Nos églises partenaires en Argentine, au Congo et au Cambodge sont toutes confrontées à des situations économiques, politiques et sociales graves. Nous prions pour nos frères et Soeurs dans ces pays afin qu'ils ne perdent pas espoir et qu'ils s'engagent résolument pour des solutions justes. Le 14 janvier 2003, dix huit personnes de Suisse et de France s'envoleront pour un séjour de quatorze jours au Cambodge. Nous prions pour qu'elles aient de bonnes rencontres et qu'elles puissent ensuite nous faire partager leurs expériences à leur retour.

Je vous remercie chaleureusement au nom de nos églises partenaires et de nos collaborateurs pour votre soutien fidèle à Connexio. Avec mes meilleurs voeux pour les prochaines fêtes, je vous salue amicalement.

A- Stämpfli
Andreas Stämpfli, Secrétaire général Connexio
Traduction de l’allemand par Emile Fath


Source: Connexio EEM

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"