Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 24.02.2003   Retour à l'aperçu

Une déclaration des Méthodistes Britanniques sur l'Irak

[Credits] NOTE: cette lettre est destinée à être lue dans les Eglises Méthodistes Britanniques le dimanche qui suit sa publication.

Les leaders de l'Église de Méthodiste Britannique ont rédigé une lettre sur l'éventuelle action militaire des Américains contre l'Irak; on en a fait la lecture à l'occasion du culte de ce 23 février partout dans le Royaume-Uni. Une copie de la lettre a été communiquée au Premier Ministre Tony Blair.

"Si on juge politiquement nécessaire l'usage de la force militaire contre l'Irak, on ne doit y avoir recours qu'en dernier ressort," explique la lettre. "Il est essentiel qu'une telle action soit autorisée par une nouvelle résolution du Conseil de sécurité de l'ONU."

Le pasteur Ian T. White, président de la Conférence Méthodiste et le Professeur Peter Howdle, vice-président, font remarquer qu'on leur demande souvent la position adoptée par l'Eglise sur la situation de l'Irak. Il y a menace de guerre, parce que l'Irak est soupçonnée de reconstituer un stock d'armes de destruction massive.

"Depuis l'été 2002, nous avons pressé notre gouvernement d'agir par le biais des Nations Unies pour permettre au gouvernement de l'Irak d'observer les résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU," écrivent-ils. "Le travail des inspecteurs en désarmemement est crucial. L'activité diplomatique se poursuit pour trouver une résolution pacifique."

Ils notent que même si le Conseil de sécurité de l'ONU autorise une action militaire contre l'Irak, le débat se poursuivra. "Les méthodistes ont des avis divergents sur la position des différents gouvernements et sur ce qui doit être fait," observent-ils. "Nous devons nous écouter patiemment, indépendamment de la force de nos sentiments."

Il est toujours de la responsabilité des chrétiens de se forger des convictions sur la base de la foi et d'exprimer leurs avis aux représentants élus. "La tradition chrétienne nous incite à écouter avec soin toute une série de positions morales, à l'heure où nous débattons ensemble du genre d'actions à entreprendre dans une situation comme la nôtre," écrivent White et Howdle.

Les deux leaders religieux expriment aussi leurs inquiétudes devant la recrudescence des tensions religieuse et raciale dans la société britannique. "Les méthodistes s'engagent à développer des relations d'amitié avec des gens de tous bords religieux," rappellent-ils à leurs membres. "Les méthodistes font cela dans l'esprit de notre fondateur, John Wesley, qui a pressé ses disciples de se montrer 'les amis de tous, les ennemis de personne.'" La lettre encourage des membres d'église à entrer en relation avec leurs voisins de religion différente.

"En gardant tout cela à l'esprit, nous faisons appel à l'église dans son entier à prier en faveur de tous ceux qui sont impliqués dans l'actuelle crise internationale," ajoutent White et Howdle.

* * *


LETTRE PASTORALE DU PRÉSIDENT ET VICE-PRÉSIDENT DE LA CONFÉRENCE MÉTHODISTE SUR L'IRAK

+++

Chers Amis

Nous vous saluons au nom de Jésus Christ, le Prince de Paix.

À la demande du Conseil Méthodiste, nous écrivons à tous les membres et amis de l'Église Méthodiste en Grande-Bretagne à cette heure critique dans les affaires internationales. Nous adresserons aussi cette lettre au premier ministre.

Nous sommes conscients de la montée de l'inquiétude dans toutes les parties de la société britannique à la perspective du recours possible à la force militaire contre l'Irak. Beaucoup de Méthodistes nous ont demandé la position de notre Église sur des questions aussi importantes et voici notre position actuelle:

Au cours de l'été 2002, nous avons pressé notre Gouvernement d'agir par le biais des Nations Unies pour permettre au gouvernement de l'Irak d'observer les résolutions du CONSEIL DE SÉCURITÉ DE L'ONU. Le travail des Inspecteurs en désarmement est crucial. C'est ainsi que l'activité diplomatique se poursuit pour trouver une résolution pacifique à cette crise.

Si on jugeait politiquement nécessaire la force militaire contre l'Irak, on ne doit y avoir recours qu'en dernier ressort. Il est essentiel qu'une telle action soit autorisée par une nouvelle résolution du CONSEIL DE SÉCURITÉ DE L'ONU.

Nous invitons les Méthodistes à prendre en compte les considérations suivantes à l'heure où nous continuons tous à sur l'évolution de la situation.

1. Les crises internationales complexes provoquent toujours des polémiques et accentuent les oppositions d'idée sur le plan politique et économique. Les méthodistes ont des avis divergents sur les choix des gouvernements et sur ce qui doit être fait. Nous sommes souvent frustrés parce que nous n'avons pas assez d'informations. Nous devons nous écouter patiemment, même quand nos esprits s'échauffent.

2. Même si l'ONU devait autoriser une action militaire par rapport à l'Irak, cette décision ne mettra pas un terme au débat. Il est toujours de la responsabilité des chrétiens d'exprimer leurs convictions forgées à la lumière de notre foi et de défendre leurs positions auprès de leurs représentants élus comme auprès du gouvernement.

3. La tradition chrétienne nous incite à écouter avec soin la série de positions morales à l'heure où nous débattons ensemble du type d'action à entreprendre dans une situation comme la nôtre.

Certains dans l'Église sont des pacifistes, qui croient qu'il ne peut jamais exister de justification morale à une action militaire ou à la guerre.

D'autres dans l'Église, probablement la majorité, croient que l'action militaire peut être défendue, comme le moindre des maux et en dernier ressort, sous certaines conditions strictes. Pour ceux qui adoptent cette position, il y aura toujours matière à réflexion, par exemple :

* Y-a-t-il une juste cause qui justifie l'action militaire?
* A-t-on usé de tous les moyens possibles pour tenter de résoudre la crise?
* Est-ce que l'action militaire en vue se donne pour but d'aboutir à une justice et une sécurité plus grande?
* Peut-on espérer raisonnablement que le positif l'emporte sur le négatif en cas d'action militaire?

Nous observons avec une grande inquiétude l'augmentation au cours des récents mois des tensions religieuse et raciale au sein de la société britannique. Les méthodistes s'engagent à nouer des relations d'amitié avec tous, indépendamment de considérations religieuses. Les méthodistes font cela dans l'esprit de notre fondateur, John Wesley, qui a pressé ses disciples de se montrer 'les amis de tous, les ennemis de personne'. Nous vous invitons aujourd'hui à prendre l'initiative d'offrir votre amitié aux membres d'autres communautés religieuses de votre voisinage.

Avec tout cela en mémoire, nous faisons appel à l'ensemble de l'Église, pour qu'elle prie pour tous ceux qui sont impliqués dans la crise internationale actuelle. ...

Seigneur de tous-
Puisse ta sagesse nous donner de rechercher la justice,
Que ta lumière révèle le chemin de l''espoir,
Et que ton amour embrasse le monde que tu as créé.
En nos jours de tension et d'incertitude,
Puissions-nous partager ton cadeau de la paix avec les autres.

Que la paix du Seigneur soit avec vous et avec tous. Nous continuerons à prier pour vous.

Ian T White, Président de la Conférence Méthodiste
Professeur Peter Howdle, Vice-président de la Conférence Méthodiste

*************************************

Le 21 février 2003


Source: Service de presse évangélique méthodiste (UMNS)

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"