Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 21.02.2003   Retour à l'aperçu

Grande bretagne: le peuple a parlé: 'NON À la GUERRE'

[Credits] Des milliers de Méthodistes étaient mêlés à la foule qui se pressait dans les rues de Londres samedi le 16 février 2003 pour dire "Non" à une guerre contre l'Irak.

Ils ont marché derrière des bannières méthodistes ou mêlés à des groupes oecuméniques ou interreligieux provenant de villes et de villages de l'ensemble de la Grande-Bretagne; à travers cette marche, ils invitaient Tony Blair et George Bush à résoudre pacifiquement la crise présente.

Dans ce défilé de protestation était représentée la société britannique dans sa diversité. Jeunes et vieux, protestataires chevronnés et gens qui manifestaient pour la première fois, des chrétiens et des musulmans, des familles et des amis, des membres de partis politiques différents, tous ont été unis dans le désir de faire entendre leurs voix aux pouvoirs en place à Washington et à Londres. C'était la plus grande manifestation politique jamais organisée en Grande-Bretagne; de plus petites manifestations ont aussi eu lieu à Glasgow, à Belfast, dans les îles anglo-normandes et à l'Isle of Man.

Glasgow

Beaucoup de Méthodistes en Ecosse ont participé à la manifestation pour la paix ayant rassemblé 80,000 personnes à Glasgow Green. L'ancienne présidente du Carrefour féminin, Beryl Cowling, et son mari, David, ont suivi le rassemblement. Elle a dit: "Glasgow Green est le lieu historique des grands rassemblements. Ce lieu a accueilli beaucoup d'événements historiques par le passé. Nous nous sommes dirigés au point le plus haut où nous savions que l'Église d'Ecosse avait planté une croix, de façon à rassembler les chrétiens. Et ils étaient tous là pour cette magnifique réunion oecuménique - Presbytérians, des Membres de l'Eglise Episcopale, des Méthodistes et bien d'autres - et se saluaient les uns les autres. Cela valait la peine de découvrir qui comme nous étaient venus défiler dans les rues de Glasgow pour dire à notre Premier ministre que le peuple dit - 'NON!'"

Iles anglo-normandes

Guernesey:


Des prédicateurs des iles anglo-normandes, réunis pour une conférence de district au Centre chrétien Les Cotils de Guernesey, ont rejoint d'autres chrétiens -issus d'un certain nombre d'Églises et d'autres groupes- pour former un Cercle de Paix près du port St Peter samedi.

Le surintendant du circuit de Bailiwick de l'île de Guernesey, le pasteur Ian Suttie, a dit: "le groupe a marché pour témoigner que les luttes fomentées par les grandes puissances entraîneraient d'innombrables victimes innocentes et pour montrer qu'il y avait une autre façon d'être présente dans ce monde, nous sommes nés pour vivre dans l'unité, l'amour et le respect plutôt que pour éprouver la crainte, la colère et la vengeance."

Jersey:


Plus de 500 personnes se sont réunies au Royal Square de Jersey pour manifester sous la bannière "Jersey pour la Paix" juste avant le débat de mardi sur l'Irak au Parlement du Jersey. Les manifestants avaient collés des messages aux vieux arbres entourant la place.

À 12.30, un pasteur méthodiste des Etats Unis, le pasteur Jeremy Troxler, en service à Jersey pour une année a ouvert le rassemblement par un discours passionné. Il a parlé de vérité, de distortions du langage, de l'abîme grandissant entre les sentiments les plus profonds des gens et leurs Gouvernements, "du tyran de la crainte" et des chemins de la paix.

Isle of Man

Les MÉTHODISTES de l'Isle of Man ont rejoint une manifestation pour la paix organisée par un groupe de Quakers, par les Amis de la terre et par des groupes de pression. Un groupe non négligeable avait quitté l'île et était parti rejoindre le défilé de Londres, aussi le nombre des manifestants sur place était réduit. Thelma Wilson, membre du disctrict de l'Isle of Man a dit: "c'était un événement 'en matière de communication' couronné de succès; nous sommes restés debout à cet endroit, avec des affiches pour marquer notre présence et avions l'occasion de parler aux passants. Nous avons aussi observé deux minutes de silence toutes les heures."

Irlande


Le Président de l'Église Méthodiste en Irlande, le pasteur Winston Graham, a invité le Premier ministre et le Gouvernement Britannique à faire preuve de retenue quels que soient les plans forgés dans cette guerre contre l'Irak.

M. Graham a pris part au rassemblement antimilitariste à Belfast parce qu'il ne croit pas en une guerre contre l'Irak; il a voulu manifester son opposition à cette guerre au nom de l'Église Méthodiste. Il a dit: "je n'ai pas encore rencontré de Méthodiste en Irlande qui soit pour la guerre et j'ai pris connaissance du souci de l'ensemble des méthodistes d'Irlande sur cette question."

Dans sa déclaration, M. Graham ajoutait: "tout en reconnaissant que Saddam Hussein est un dictateur dont les vils et violents agissements doivent être rejetés par les honnêtes gens, nous affirmons qu'une telle guerre causerait une grande souffrance aux gens irakiens."

Jeudi, le 20 février 2003


Source: The METHODIST RECORDER

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"