Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 10.02.2003   Retour à l'aperçu

Etats Unis: un spot en faveur de la paix passe sur les ondes hertziennes

[Credits] Un évêque évangélique méthodiste de haut rang apparaît depuis peu dans un spot peu habituel à la télévision; il vise à convaincre les leaders d'opinion nationaux, sinon des évangéliques méthodistes tout comme George W. Bush et Dick Cheney, qu'une attaque américaine sur l'Irak "violerait la loi de Dieu."

La diffusion de ce spot de 30 secondes , où l'Évêque Melvin Talbert, le responsable des relations -oecuméniques de la dénomination dialogue avec l'actrice Janeane Garofalo, a commencé sur les principales chaînes de télévision à New York et à Washington, avec une part du lion accordée à CNN et à Foxnews.

Le spot est patronné par le Conseil National des Églises (NCC), comme par une coalition de groupes civiques et religieux antimilitaristes, dans un effort peu commun de développer le mouvement antimilitariste naissant. C'est le premier spot d'une série financés par un groupe de défense appelé TrueMajority fondé par les frères Cohen.

"On prêche des Sermons ces jours-ci tant dans des films comme dans les journaux télévisés et à l'église," a dit le pasteur Bob Edgar, secrétaire général du Conseil National des Églises (NCC) et ancien représentant de Pennsylvanie au Congrès. "Nous apprenons juste à utiliser les technologies modernes et les médias pour transmettre notre message."

Au cours des derniers mois, beaucoup des leaders religieux nationaux, ont exprimé leur plus vive opposition à toute attaque unilatérale et préventive contre l'Irak, dont la Conférence américaine des évêques catholiques, les responsables du Conseil National des Églises (NCC), qui incluent 38 dénominations protestantes, anglicanes et orthodoxes et une variété des leaders de religions non-chrétiennes, y compris Hindous, Bouddhistes et Musulmans.

Seule une poignée de leaders religieux, en majorité des Baptistes du Sud, se sont prononcés favorables à une attaque préventive contre le dirigeant irakien Saddam Hussein. Beaucoup de leaders juifs approuvent la nécessité de le désarmer, mais ont indiqué préférable à leurs yeux une solution diplomatique.

"Il est peu commun d'avoir un mouvement pour la paix aussi développé avant même le déclenchement d'une guerre," a dit Ferd Hoefner, analyste à Washington et vétéran du mouvement pour la paix. Hoefner, qui est Presbytérien, a dit qu'il avait trouvé peu habituel de voir tant de leaders religieux aligné sur ce courant dominant et soutenir de tout leur poids une première campagne antimilitariste à la télévision - et même plus encore, porter leur message à la télévision en prime-time.

"Avec Bob Edgar [du Conseil des Églises] qui a été un ancien membre du Congrès, je pense qu'il est beaucoup plus avisé qu'un autre pour utiliser les services gratuits et payants des médias de façon à gagner de l'audience," a-t-il dit.

Beaucoup de leaders religieux disent qu'ils élèvent leurs voix maintenant parce qu'ils ont appris une terrible leçon en tardant à intervenir au cours de la Guerre du Viêt-Nam.

"Je crois que, compte tenu le carnage survenu au Vietnam et les conséquences négatives de ce conflit, il est tout à fait inopportun d'attendre la fin des massacres pour élever une voix de protestation," a dit le pasteur James Forbes, pasteur senior de l'Église interconfessionnelle Riverside à Manhattan et membre du Conseil National des Églises (NCC).

Il est encore difficile de dire combien de troupes s'alignent derrière ces leaders.

"Les représentants de plus importantes dénominations qui s'expriment actuellement ont tendance à affirmer que la guerre est une mauvaise chose," a dit Diane Knippers de l'Institut sur la Religion et la Démocratie, qui représente une ligne politiquement modérée au sein des Protestants conservateurs. "Mais ils ne représentent pas du tout la base de ces Eglises... Les sondages montrent que les membres des dénominations les plus importantes ont tendance à avoir les mêmes avis sur la guerre que les autres Américains."

Knippers, qui est membre de l'Eglise Episcopale, a dit qu'elle ne s'attend pas à ce que Talbert, qui apparaît dans les spots de télévision, ait la moindre influence sur Bush.

Talbert est "un évêque radical dans ses positions politiques comparé aux autres Méthodistes," a-t-elle dit, notant entre autres son appui aux homosexuels.

Talbert, ancien évêque de Seattle et de San Francisco, enseigne à la Vanderbilt University Divinity School à Nashville. Il faisait partie d'une délégation de leaders religieux qui ont voyagé en Irak plus tôt cette année et il est le responsable des relations oecuméniques au sein de l'Église Evangélique Méthodiste (EEM), qui compte 8.4 millions de membres aux Etats Unis.

"La Guerre ne fera qu'augmenter le nombre de terroristes," déclare-t-il dans le spot télévisé.

Le 31 janvier 2003


Source: Newsday

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"