Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 03.02.2003   Retour à l'aperçu

Etats Unis: les responsables de la mission s'engagent sur le front de la paix

[Credits] Les responsables de l'agence missionnaire de l'Eglise Evangélique Méthodiste (Commission pour la mission et la diaconie) ont publié le 31 janvier un appel pour la paix et la justice en Irak.

Le pasteur R. Randy Day, directeur de la Commission pour la mission et la diaconie, a noté le besoin de prière et de soutien dans cette affaire. "Nous prions Dieu, pour qu'il se présente une alternative à l'attaque des Etats-Unis contre l'Irak et nous le prions aussi de faire en sorte que les autorités de l'Irak confirment leur volonté d'assurer la paix et la liberté à leurs citoyens," a-t-il dit dans sa réplique au discours à l'Union du Président Bush.

"Nous avons essayé de trouver dans son discours quelques indices de la volonté des Etats-Unis de faciliter le travail des inspecteurs en désarmement et le processus de négociations," a-t-il ajouté dans la déclaration publiée par la Commission pour la mission et la diaconie. "N'en ayant découvert aucun, nous redoutons un conflit militaire massif qui aboutira à la mort de milliers de militaires et de civils.

"Comme chrétiens, nos prières doivent inclure les responsables du gouvernement, le personnel militaire et leurs familles et les victimes potentielles de tous bords,"
disait Day. "Nous devons aussi prier pour l'âme des hommes d'affaires favorables à la guerre parce qu'elle les enrichira."

La déclaration a rappelé l'opposition de l'Eglise à la guerre telle qu'elle l'exprime dans les Principes Sociaux de la dénomination et le besoin de prévenir la guerre dans la mesure du possible. "Comme organisation humanitaire américaine majeure, nous autres membres de la commission, nous sommes très tristes à l'idée qu'on puisse faire appel un jour à nous pour acheminer de l'aide médicale et matérielle à des personnes qui sans ces bombes ne se seraient jamais retrouvées sans abri ni blessées," disait Day.

Il a fait appel à tous les membres de la communauté missionnaire de l'EEM - missionnaires, personnel, volontaires, communautés de soutien et employés d'institutions, etc... - leur demandant de réserver au moins 15 minutes par jour à la prière, pour prier en faveur d?un règlement pacifique de la crise irakienne. Il les a aussi pressés d'organiser des veillées publiques pour la paix et des réunions de prière et enfin de réclamer aux représentants gouvernementaux le règlement négocié de la crise irakienne.

Joyce Sohl, directrice du Carrefour Féminin, une des branches de la Commission, a indiqué tout ce qui est déjà entrepris dans le cadre de la Campagne en cours pour la Paix: des Femmes Chrétiennes Prient pour la Paix, une initiative lancée au début de décembre par le Carrefour Féminin. Les femmes évangéliques méthodistes collectent aussi "des cartes postales pour la paix" destinées à être remises à Pâques à la Maison Blanche (Washington) lors d'une veille pour la paix. Vous trouverez d'autres informations en ligne sur: http://gbgm-umc.org./umw/prayers4peace.html.

En octobre dernier, les responsables du Carrefour Féminin ont rejeté toute attaque armée contre l'Irak comme une mauvaise réponse à la question de l'armement irakien et ont pressé à la fois les Etats-Unis et les Nations Unies "de recourir à des moyens pacifiques pour résoudre le conflit irakien."

Le pasteur Paul Dirdak, directeur de l'Oeuvre d'entraide et de secours de l'EEM (l'UMCOR), a fait remarquer que des organisations humanitaires non-gouvernementales s'apprêtaient à être bientôt ?présentes en force en Irak pour réparer les dégâts que les Etats-Unis, causeront en cas de guerre avec ses bombardiers et ses tanks".

Y-a-t-il seulement une alternative à la guerre?

"C'est une question difficile, mais nous devons veiller à ce que personne ne tire prétexte de nos engagements humanitaires d'une façon ou d'une autre pour légitimer et excuser la guerre," a dit Dirdak. "Nous devons être prudents quant au soutien que nous attendons des membres de l'Église Evangélique Méthodiste. Comme Eglise, nous devons aussi nous interroger si nous pouvons accepter ou non des subventions gouvernementales et à quelles conditions, des subventions qui, il faut le savoir, font partie de la stratégie de guerre. Si malgré tout la guerre ne peut être évitée, notre église fera tout qui lui est possible financièrement et humainement parlant pour venir à en aide aux gens qui souffrent."

Pour plus d'information sur le travail de l'UMCOR, rendez-vous sur le site Web de la commission http://gbgm-umc.org/.

Seule la Conférence Générale de l'EEM parle d'autorité au nom de l'Eglise dans son entier. L'assemblée législative supérieure de la dénomination se réunit tous les quatre ans et se rassemblera de nouveau en 2004.

* * *

Le 31 janvier 2003


Source: Service de presse évangélique méthodiste (UMNS)

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"