Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 03.02.2003   Retour à l'aperçu

USA, moratoire sur les exécutions capitales

[Credits] Deux jours avant la fin de son mandat, samedi 11 janvier, le gouverneur de l?Illinois, George Ryan, membre de l'Eglise Evangélique Méthodiste (EEM), a gracié tous les condamnés à mort de l?Etat, soit 167 personnes, transformant leur condamnation à mort en prison à vie.

Selon lui, un système judiciaire arbitraire et capricieux a rendu sa décision nécessaire. C?est une sortie étrange pour un homme qui avait commencé sa vie politique, en partisan enthousiaste de la peine capitale.

Ce geste historique arrive dans un Etat où les exécutions étaient suspendues depuis 2000. En effet, Ryan avait imposé un moratoire sur les exécutions après que treize condamnés à mort ont été innocentés .

Trois ans plus tard, après une révision du système juridique, Ryan a constaté que l'organisation de la peine de mort en Illinois était un raté catastrophique. Il a réclamé sans succès l'an dernier des réformes, puis a gracié trois condamnés à mort en décembre. Vendredi 10 janvier, trois jours avant la fin de son mandat, il avait innocenté quatre autres condamnés, qui avaient été torturés par des policiers de Chicago, jusqu'à ce qu'ils avouent des crimes qu'ils n'avaient pas commis: Ryan était convaincu de leur innocence.

Une telle décision, de la part d'un républicain a marqué les esprits et fait sensation.

Le gouverneur sortant a franchi la moitié d'un pas courageux. En effet, il réclame de l'équité et de la certitude, mais ne s'est pas prononcé clairement contre la peine capitale. La décision du gouverneur intervient alors que le Mexique a déposé une plainte contre les Etats-Unis devant la Cour de justice internationale de La Haye la semaine dernière. Le Mexique accuse les Américains de violer les droits des cinquante-quatre Mexicains actuellement incarcérés dans les couloirs de la mort, en leur refusant l?accès aux services diplomatiques de leur pays d'origine.

Jim Winkler, président de la Commission Eglise et Société de l'EEM, a appelé tous les états fédéraux ainsi que le gouvernement américain à suivre l'exemple de l'ancien gouverneur de l'Illinois, George Ryan, en prononçant un moratoire sur la peine capitale.

"La décision du gouverneur Ryan correspond aux principes sociaux de l'Eglise Evangélique Méthodiste qui précisent que 'nous refusons la peine de mort et exigeons son abolition immédiate'," expliquait Jim Winkler dans un communiqué publié par la Commission en janvier. "A travers sa décision, le gouverneur Ryan a corrigé l'injustice inhérente au système de la peine de mort dans l'Illinois," ajoutait-il. "C'est le moment pour d'autres Etats fédéraux ainsi que pour le gouvernement fédéral de suivre cet exemple."

Winkler regrettait la décision prise récemment par le congrès américain d'augmenter le nombre des délits susceptibles d'être punis de la peine de mort. "Des innocents dans tout le pays sont envoyés dans la cellule des condamnés à mort et sont exécutées," disait Winkler. "Notre Eglise s'engage depuis longtemps déjà en faveur des pauvres et des minorités exécutés sans avoir pu prouver leur innocence, ou à qui a été refusé le droit à la défense. Nous prions que la décision du gouverneur Ryan constitue une étape décisive dans l'abolition de la peine de mort."

Dans la résolution révisée relative à la peine de mort adoptée par l'EEM en 2000 lors de la Conférence Générale (CG), l'Eglise explique que "la vengeance sociale ne peut justifier qu'on ôte la vie à une personne. Ça blesse notre foi la plus profonde en Dieu comme le créateur et sauveur de l'humanité. Aussi l'Etat n'a-t-il pas le droit de mettre un terme à la vie humaine. A long terme, si l'Etat applique la peine de mort, notre société acceptera de plus en plus la vengeance. Ce qui conforte officiellement un climat de violence."

Le 03.02.2003


Source: Service de presse Evangélique Méthodiste/EMKNI/RFI/EEMNI

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"