Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 22.12.2003   Retour à l'aperçu

Canada, Toronto: « Bien sûr, le Christ appartient à Noël » dit l’Église Unie du Canada

[Credits] Dans son message de Noël publié le 15 décembre, L’Église Unie du Canada issue de la fusion de diverses Eglises de la Réforme, dont l'EEM, a mis en lumière l’essentiel du sens de cette fête pour les chrétiens et chrétiennes à travers le monde.

"Dans une société de plus en plus laïque, il est très facile de perdre de vue le fait que Noël, tout comme le Ramadan et Hanukkah, est d'abord et avant tout, une fête religieuse», de dire le pasteur Bruce Gregersen, Ministre des Programmes pour la mission et le ministère du Conseil général.

Le message de Noël de l’Église Unie du Canada se lit comme suit:


« Bien sûr, le Christ appartient à Noël.

Malgré la musique continuelle du temps des Fêtes, les guirlandes de lumières, les réceptions et les sapins richement décorés, Noël n’est pas la fête de Nez-Rouge ou de la fée des étoiles. Ni celle du Père Noël d’ailleurs. C’est la commémoration d’un événement central pour la foi chrétienne: le choix que Dieu a fait de venir dans notre monde, non comme un guerrier victorieux, mais comme un petit enfant vulnérable. Cette célébration séduit notre imagination par sa simplicité et l’inspiration qu’elle représente ravive notre foi et suscite en nous une espérance transformatrice. Nous avons désespérément besoin d’un tel récit dans un monde où règne la peur et l’abus de pouvoir. Dieu a choisi d’habiter le monde de sa présence. En fin de compte, la puissance et la domination militaires ne changeront pas le monde. L’amour d’un enfant le fera.

Mais nous vivons aussi dans un monde où les récits de la présence et de l’amour de Dieu abondent. Dans la plupart des régions de la planète, les adeptes de diverses religions se côtoient avec compréhension et respect. L’Église Unie applaudit le fait que le Canada soit en train de devenir un lieu qui reflète cette diversité religieuse. Dans ce contexte de changement, il est important que nous apprenions, comme individus et comme société, à respecter l’expression fidèle de nos traditions mutuelles. Toutefois, cela ne veut pas dire que les chrétiens et chrétiennes devraient s’abstenir de parler du Christ à Noël, par égard pour les autres.

Dans l’Église Unie du Canada nous sommes convaincus que nous devons faire au Christ la place qui lui revient à Noël et inviter les fidèles des autres traditions à se joindre respectueusement à nous pour célébrer authentiquement cette fête magnifique et pleine de sens. Nous devrions tous apprendre à offrir notre présence respectueuse lors des célébrations religieuses des diverses traditions de foi qui colorent notre société actuelle où les croyances et les cultures sont multiples. Dieu est parmi nous et se révèle de plusieurs façons merveilleuses. Nous ne sommes pas seuls. Grâces soient rendues à Dieu.»


Source: Église Unie du Canada

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"