Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 18.12.2003   Retour à l'aperçu

RUSSIE: "vol" d'un bâtiment d'église méthodiste?

[Credits] Une Eglise Méthodiste risque de perdre son bâtiment après l'autorisation accordée par le Tribunal local de la ville de Moscou à des étrangers de changer l'ordre de propriété du bâtiment à l'insu de l'Eglise locale, selon l'Agence de Presse Forum 18. Des vigiles loyaux envers les nouveaux "propriétaires" se sont emparés du bâtiment, quoique le pasteur et des responsables de l'église soient restés à l'intérieur. Le Tribunal local de Moscou a refusé d'expliquer à Forum 18 pourquoi il avait permis "ce changement de propriétaire" à l'insu de l'Eglise. Mais Maksim Zubov, du Ministère de la Justice fédéral, avait indiqué au Forum 18 que "personne n'avait le droit de modifier à son insu les statuts d'une organisation religieuse." Les responsables de l'Église imputent cette mesure à la corruption locale de la ville; l'Évêque Ruediger Minor, le responsable de l'Église Evangélique Méthodiste (EEM) en Russie, a dit au Forum 18 que "tout cela ne peut arriver que parce que l'administration cautionne ces agissements (même par son silence)."

De toutes les Eglises Méthodistes sur Moscou, c'est l'Eglise coréenne qui risque de perdre ses locaux après la décision du Tribunal de la ville de rendre des étrangers propriétaires des lieux à l'insu de l'Eglise locale. Le 9 décembre, juste trois jours après que le ministère public ait stoppé son enquête sur ce transfert de propriété, des vigiles loyaux envers les nouveaux "propriétaires" se sont emparés de la construction, quoique le pasteur et quelques responsables d'église étaient demeurés cachés à l'intérieur. "Nous restons ici 24 heures sur 24 pour essayer d'empêcher la saisie des lieux illégale," déclare le 15 décembre à l'Agence de Presse Forum18 Svetlana Kim, administratrice de l'église Svetlana Kim demeurée à l'intérieur de l'église. "Mais nous savons qu'ils ne prêteront pas attention à notre requête."

Galina Skakun, inspectrice au ministère de la Justice de Moscou en charge du dossier de l'Eglise, a refusé d'expliquer pourquoi son département avait permis ce transfert de propriété à l'insu de l'église. "Je ne peux pas répondre sur ce point au téléphone," a-t-elle dit au Forum 18 le 15 décembre. "Vous devrez faire une demande écrite." Elle a alors coupé la conversation téléphonique.

Cependant, Maksim Zubov, fonctionnaire du Ministère de la Justice fédéral en charge des organisations religieuses, a dit ignorer tout de cette affaire, mais il s'engageait à la suivre de près en concertation avec le Tribunal de la ville de Moscou. "Personne n'a le droit de changer les statuts d'une organisation religieuse à son insu," a-t-il dit au Forum 18 de Moscou le 15 décembre.

L'Église Evangélique Méthodiste Kwan Lim (Kvanrim en russe) a été fondée et enregistrée en 1991 et son ré-enregistrement obtenu auprès du Tribunal de Moscou en décembre 1999. La congrégation comptant quelques 180 membres selon Kim, a construit sa propre église au nord de Moscou en 1995 avec l'appui financier de Méthodistes de la Corée du Sud. Les cultes se tiennent en russe et en coréen.

L'évêque Ruediger Minor, à la tête de l'Église Evangélique Méthodiste (EEM) en Russie et en d'autres pays d'Eurasie, a confirmé auprès du Forum 18 le 14 décembre que l'Eglise était membre de l'Église Evangélique Méthodiste de Russie enregistrée au niveau fédéral comme une organisation religieuse centralisée.

Kim, qui a signé les statuts initiaux, a dit au Forum 18 que les problèmes avaient commencé le jour où l'église avait découvert - sur le tard- qu'un autre groupe non lié à la congrégation avait réussi à modifier les statuts originels après la tenue d'une réunion dans un stade voisin en avril ou mai 2002. "Ils ne se sont pas rencontrés dans l'église, ils ont prétendu avoir changé tous les leaders et n'avaient aucun rapport avec nous, et pourtant le ministère de la Justice a accepté les nouveaux statuts," s'est-elle plainte. "Personne au ministère de la Justice n'avait rien vérifié auprès de nous." Les nouveaux "propriétaires" ont alors vendu la construction à d'autres.

Aux yeux des membres de l'église, la corruption pourrait avoir joué un rôle. "Nous pensons que les fonctionnaires du ministère de la Justice savaient qu'il y avait quelque chose de foireux dans cette affaire - ils ont publié les nouveaux statuts à une vitesse record (leur publication est normalement très lente) et n'ont pas même vérifié," a déclaré Kim. Elle signale que ce n'est pas la première fois que des communautés religieuses font face à de tels problèmes, -droit de propriété sur des bâtiments-, quoique le problème soit encore plus aigu dans le monde des affaires.

"Les propriétaires" rivaux ont tenté une première fois de s'accaparer l'église en septembre 2002, mais la tentative a échoué. Kim a dit que l'église avait fait appel au ministère public, mais sans succès. "Ils ont confié l'affaire à de nouveaux enquêteurs et le dernier en date a finalement clos l'affaire la semaine dernière." L'église a tenté de récuser les nouveaux statuts produits par le ministère de la Justice de Moscou devant la cour d'Appel Krasnopresnensky mais leur intervention n'a pas abouti jusqu'ici. "Nous y avons fait appel en septembre 2002 et pour l'heure notre requête n'a toujours pas abouti," a-t-elle dit au Forum 18.

Kim a annoncé qu'environ vingt vigilees sont arrivés le 9 décembre, ont cassé la serrure et brisé une porte pour gagner l'intérieur. Elle a dit que la police était venue, mais son intervention avait échoué. "Ils ont décidé que ce n'était qu'une simple querelle de propriété qui ne les concernaient en rien. Ils ont dit que la question relevait des tribunaux."

Depuis l'occupation des lieux le 9 décembre, des vigiles représentant le nouveau "propriétaire" ont sous leur contrôle le bâtiment. Kim a dit que l'église était en mesure de célébrer son culte dominical le 14 décembre, mais seulement parce qu'il avait persuadé les vigiles de permettre l'accès des lieux à des membres de l'église figurant sur une liste qu'ils leur ont fournie. "Nous ne savons pas si le culte de mercredi prochain aura lieu." Elle a dit qu'environ trente membres d'église restent "présents" dans le bâtiment.

"C'est un problème qui dérange profondément la communauté méthodiste à Moscou," déclare l'Évêque Minor au Forum 18. "Bien que cette affaire s'apparente à une querelle habituelle dans le monde des affaires, cette affaire a des connotations religieuses. On mène campagne contre 'cette secte coréenne' et on recourt à d'autres injures. Et, de mon avis, tout cela ne peut arriver que parce que des administrations apportent leur caution (tout au moins silencieusement) à ces agissements."

Pour plus d'informations voirhttp://www.forum18.org/Archive.php?article_id=116

15 Décembre 2003


Source: EEMNI/forum 18

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"