Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 28.04.2003   Retour à l'aperçu

Etats Unis, WASHINGTON: les femmes du Carrefour des Femmes de l'EEM lisent des prières pour la paix

[Credits] Des femmes ont manifesté pacifiquement en faveur de la paix à Washington.

A l'aide d'un mégaphone, des femmes ont lu des prières reçues de partout dans les Etats-Unis lors de la campagne "des Prières pour la Paix". Des femmes et des enfants avaient transmis quelques 15,000 prières dans le cadre de cet effort organisé par le Carrefour des Femmes, partie intégrante de la Commission pour la diaconie et la mission de l'EEM.

Génie Bank, présidente du Carrefour des Femmes a introduit cette manifestation en expliquant le sens de cette opération "Prières pour la Paix".

"Aujourd'hui et durant toute cette semaine, des femmes de tout le pays se tiennent debout devant Dieu, devant le gouvernement des Etats-Unis et devant le monde à lire des prières pour la paix,"
a-t-elle dit. "La lecture de ces prières témoignent de la foi et de la détermination des femmes évangéliques méthodistes à travailler en faveur de la paix en Irak et dans le monde."

Bank était venue de sa maison à Lexington, Mich., pour se joindre à d'autres femmes dans cette lecture publique des prières. Les autorités compétentes les ont autorisées à manifester de 11h30 à 14h30, du 21 au 25 avril et entre autres choses leur ont demandé de ne pas diriger leur mégaphone vers la Maison Blanche.

"Par toute mon existence, je soutiens d'une façon ou d'une autre un gouvernement qui cause de la souffrance à une si grande échelle," a dit Sara Lilly, institutrice à Brooklyn, New York. Elle a expliqué que ce n'était pas facile pour elle de se lever le matin pour faire face à ses élèves, tout en sachant que d'autres enfants souffraient suite à la guerre en Irak.

La prière a été une force et un réconfort pour Lilly, membre de l'Église Evangélique Méthodiste Park Slope de l'Église Evangélique Méthodiste à Brooklyn. Elle et une autre membre du Carrerfour Féminin étaient venues de New York lundi pour se joindre au deuxième jour de lecture. Précédemment, Lilly avait participé à la marche de la paix le 18 janvier à Washington et le 15 février à New York.

Carol Borum, membre de l'Église Evangélique Méthodiste d'Asbury à Annapolis, Md. et coordonnatrice de conférence au sein du Carrefour Féminin et Alveta S. Jones de Landover, Md., autre membre de l'équipe, se sont rendues au monument pour lire en public des prières.

Tandis que Borum donnait des prospectus aux passants offrant un échantillonnage des prières pour la paix, elle entamait une conversation avec un homme de grande taille faisant du joigging et portant un sweatshirt où le terme d'ARMÉE apparaissait en grand, en lettres majuscules. Il était militaire et sa femme servait en Koweït. Borum, qui avait travaillé au Fort Meade, Md., a dit qu'elle était étonnée de constater tout ce qu'elle et le jogger avaient en commun. Un de ses neveux avait été parmi les premières troupes à circuler en Irak, a-t-elle dit.

"Je prie seulement qu'il sorte du bon," a-t-elle dit, de la guerre en Irak. Elle a exprimé sa crainte que le personnel militaire ne trouve pas assez de soutien à son retour, en particulier à son retour à la vie ordinaire.

Comme Bank l'a noté, beaucoup des prières "sont des prières prononcées par des mères de militaires et des prières pour les fils engagés dans l'armée."

Ces prières étaient transcrites sur des cartes postales. Beaucoup d'entre elles ont été lues en public ces jours-ci. Elles portaient un message simple:

"Nous prions pour que les leaders mondiaux cherchent la paix."

"Dieu est notre abri et notre force."

"Ô Dieu notre Père, je prie pour la paix en faveur de tous, partout dans le monde."

"Nous prions pour que les citoyens évitent tout chauvinisme"
et agissent en faveur de la terre tout entière.

Bank a évalué à 15,000 ou à 20,000 le nombre de prières reçues et les femmes espèrent les lire toutes dans le voisinage de la Maison Blanche. La collecte des Prières pour la paix a commencé à l'Avent et s'est poursuivie jusqu'au début du Carême.

Pendant tout ce temps, le Carrefour des Femmes a maintenu un site Web http://gbgm-umc.org/umw/prayers4peace.html, où de nombreuses personnes avaient la liberté d'ajouter leurs prières personnnelles.

"Ces prières sont aussi diverses que les femmes qui les ont envoyées," disait Bank. "Les femmes les ont écrites avec leurs propres mots, de tout leur coeur et en fonction de leur propre compréhension de ce que la paix entraîne. Et en procédant à la lecture de ces prières à haute voix, elles témoignent de leur foi, de leur confiance dans le Prince de Paix et dans la puissance de la prière."

* * *

Le 22 avril 2003

*************************************


Source: Service de presse évangélique méthodiste (UMNS)

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"