Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 25.04.2003   Retour à l'aperçu

Les Eglises d'Amérique latine face aux institutions financières mondiales

[Credits] Des dirigeants d'Eglises d'Amérique latine et des Caraïbes se préparent à dire au Fonds monétaire international et à la Banque mondiale ce qu'ils pensent de leurs politiques respectives.

Depuis longtemps, la pastorale des Eglises d'Amérique latine s'attache à soulager les souffrances et la détresse causées par la mondialisation économique. Il s'agit maintenant de définir une nouvelle conception du rôle des Eglises dans le domaine de la justice économique.

Dans ce but, une quarantaine de dirigeants d'Eglises d'Amérique latine et des Caraïbes participeront au colloque continental sur le thème «Mondialiser la vie dans sa plénitude», qui se tiendra du 28 avril au 1er mai prochain à Buenos Aires (Argentine).

Organisé par le programme «Foi, économie et société» du Conseil des Eglises d'Amérique latine (CLAI), le colloque se tient sous les auspices conjoints du Conseil Oecuménique des Eglises (COE) et d'autres organisations oecuméniques. Il aura pour objectif de fournir des informations sur la réalité socio-économique, d'en proposer une analyse et d'étudier des modèles de mondialisation différents du projet néolibéral.

«Il ne s'agit pas de proclamer que la mondialisation est inévitable et qu'il n'y a pas d'autre solution», explique Ángel Luis Rivera, coordinateur du programme 'Foi, économie et société', «et ce n'est pas non plus le moment de chercher refuge dans de fausses résistances». Il s'agit plutôt de «réaliser des analyses en profondeur, de formuler les questions appropriées et de nous appeler mutuellement à agir.»

Il est notamment prévu de défendre les démunis en renforçant le lobbying et en faisant pression sur les gouvernements des pays du Nord -en particulier des Etats-Unis et du Canada - ainsi que sur les institutions financières internationales, à savoir le Fonds monétaire international, la Banque mondiale et l'Organisation mondiale du commerce.

Les représentants des Eglises d'Amérique latine espèrent rencontrer ces institutions au cours du second semestre de cette année, dans la ligne de ce qui a déjà été fait en avril 2000, lorsque des dirigeants des Eglises latino-américaines ont rencontré des représentants de la présidence de la Banque interaméricaine de développement.

L'une des références fondamentales des débats sera le document intitulé: «Chercher des solutions... aller de l'avant. Les Eglises protestantes disent: Assez!» Elaboré par des sociologues, des économistes, des théologiens et des pasteurs, le document sera présenté au colloque par le secrétaire général du CLAI Israel Batista, et sera discuté ensuite par les participants au colloque.

Le colloque est organisée conjointement par le Conseil oecuménique des Eglises, l'Alliance Réformée Mondiale (ARM) et la Conférence des Eglises Européennes (KEK). Ainsi, les représentants d'Eglises et d'organismes oecuméniques d'Europe, d'Afrique, d'Asie, du Moyen-Orient et du Pacifique présents à Buenos Aires viendront apporter à l'événement les perspectives internationales les plus diverses.

Dans le cadre du mouvement oecuménique mondial, le colloque s'inscrit dans un processus amorcé en 2001 avec des colloques régionaux en Europe de l'Est et dans les îles du Pacifique. L'an prochain, des colloques analogues seront organisés aux Etats-Unis et au Moyen-Orient. Une synthèse du processus sera faite en 2005.

le 24 avril 2003


Source: Conseil oecuménique des Eglises (COE)

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"