Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 14.04.2003   Retour à l'aperçu

Etats Unis, BIRMINGHAM, Ala.: projets humanitaires de l'UMCOR en Irak

[Credits] L'oeuvre d'Entraide de l'EEM se prépare à offrir de la formation et de l'aide technique aux nombreuses organisations humanitaires chrétiennes présentes en Irak, selon le pasteur Paul Dirdak.

Dirdak, dirigeant de l'agence, a expliqué ces projets le 8 avril.

Compte tenu le personnel professionnel international engagé par l'agence, il a annoncé, que "nous avons identifié notre compétence technique de très haut niveau dans cinq domaines précis, dont nos organisations partenaires sauront profiter." Une telle assistance sera à la charge de l'UMCOR, a-t-il ajouté.

Dirdak ajoute que l'agence mettrait à la disposition des organisations humanitaires oecuméniques un spécialiste de la communication doté d'une expérience des zones de guerre. L'UMCOR propose aussi du personnel qualifié pour évaluer les besoins en matière humanitaire, quelqu'un de compétent sur les questions de développement économique, de sécurité alimentaire et la gestion des camp de réfugiés; du personnel qualifié pour construire des abris provisoires et permanents; du personnel avisé pour obtenir, stocker et distribuer de la nourriture; et des conseillers pour des programmes fiables pour le retour des civils.

L'UMCOR projette d'acheminer son aide humanitaire en Irak par son propre canal, par des agences partenaires, comme le Conseil des Eglises du Moyen-Orient. Cette organisation inclut des congrégations presbytériennes et Chaldéennes qui ont déjà mis sur pied des programmes humanitaires dans leurs communautés.

L'UMCOR n'ouvrira pas de bureau qui lui soit propre en Irak, a-t-il dit, en partie à cause des dépenses que cette installation impliquerait et vu le grand nombre d'autres organismes d'aide humanitaire attendus sur place. L'agence évangélique méthodiste a aussi ouvert des bureaux des champs la passée année dans trois pays - en Afghanistan, en République Démocratique du Congo et à Manhattan (suite aux attaques terroristes du 11 septembre 2001).

Et Dirdak et le curé Randy Day, le directeur du Conseil de Ministères Globaux(mondiaux), ont exprimé des inquiétudes de l'intérêt du Ministère de la Défense nationale américain dans la direction et la surveillance pour le soulagement humanitaire et la reconstruction de l'après-guerre en Irak.

"L'UMCOR a insisté avec hardiesse et détermination pour que l'aide humanitaire et la reconstruction du pays soient placées sous l'autorité des Nations Unies," déclarait Day le 8 avril dernier. "L'UMCOR a rejoint la revendication d'autres agences américaines et internationales demandant au Pentagone de séparer le travail à proprement humanitaire du commandement militaire."

Dirdak a expliqué que du personnel en uniforme et armé participait à la distribution des secours ou aux efforts de reconstruction à grande échelle, ce qui annule la distinction entre les combattants et les représentants d'un organisme humanitaire.

"Le personnel humanitaire compte sur le fait qu'il ne soit pas combattant pour être en sécurité et, en beaucoup d'endroits, la sécurité se réduit dangereusement," a-t-il dit. "Permettre à des soldats de faire ce que les représentants d'un organisme humanitaire savent bien mieux faire qu'eux accroît partout les risques pour les représentants d'un organisme humanitaire."

* * *

Le 9 avril 2003

*************************************


Source: Service de presse évangélique méthodiste (UMNS)

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"