Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 04.04.2003   Retour à l'aperçu

Témoignage: la découverte du Cambodge . . . du 14 au 28 janvier 2003

[Credits] La 1re consécration de dix pasteurs méthodistes cambodgiens au ministère pastoral fut l'événement majeur de ce voyage au pays du sourire, des lotus et des nénuphars, des rizières et des temples.

Un petit groupe d'une douzaine de Suisses et de quelques Français osa l' «AVENTURE», fort bien préparée et programmée par une équipe de «CONNEXIO».

Que d'impressions riches et variées, de découvertes saisissantes, accumulées en 15 jours!

Je ne citerai que quelques points forts de ce voyage de découverte:

- les visites à plusieurs jeunes Églises méthodistes à Phnom-Penh (la capitale) et dans sa banlieue ou encore à l'intérieur du pays,

- leur accueil si chaleureux et sympathique ponctué de chants d'enfants ou d'adolescents au large sourire et aux gestes si gracieux, souvent accompagnés d'instruments locaux. Certains se réunissent sous un abri de fortune (une simple bâche) ou entre les pilotis d'une maison traditionnelle ou à l'étage de celle-ci (Alexandra, une jeune participante non voyante se régala en grimpant l'escalier pourtant bien raide pour y accéder ou en sentant les vibrations du sol fait de planches à interstices !), d'autres dans des bâtiments en dur couverts de tôle, simples chapelles accueillantes et fonctionnelles.

Nous avons été particulièrement impressionnés par quelques réalisations et projets de ces Églises, par ex.: à Phnom-Penh:

- l'important Centre de Formation de la Mission Méthodiste de Singapour avec école (de la maternelle au lycée), ateliers de couture, de menuiserie, d'informatique, chapelle etc.

- l'École Biblique Méthodiste qui accueille à présent plus d'une trentaine de jeunes gens et jeunes filles se formant au ministère pastoral, étudiants en semaine, déjà actifs sur le terrain durant le week-end à Siem Reap au Nord du pays:

- le Centre Agricole Méthodiste avec cultures expérimentales de maïs, d'ananas, de légumes divers ..., élevage de porcs, de volailles, ateliers de menuiserie, étang de pisciculture ...

Nous fûmes tous frappés par les contrastes saisissants entre:

- quelques nantis résidant dans de magnifiques villas décorées, sculptées ..., bien protégées par leurs hautes grilles en fer forgé, rutilantes de couleurs et de dorures, circulant dans de riches limousines climatisées

- et l'extrême pauvreté de la majorité des Cambodgiens habitant pour la plupart dans des huttes ou des chaumières sur pilotis en bois, bambou et branches de palmier tressés, sur des marécages souvent inondés, circulant cahin-caha sur des routes de terre poussiéreuses dans des attelages tirés par des boeufs ou des buffles, ou encore en ville à 12-15 personnes sur la remorque d'une moto en guise de transport en commun.
Entre:

- la belle route goudronnée reliant la capitale à Kompong Som (ou Sihanouk Ville), port et station balnéaire, permettant à certains privilégiés de passer leur week-end à la plage ou au casino

- et l'état encore précaire de l'infrastructure routière en général, malgré des travaux en cours.

Entre :

- les merveilleuses et mystérieuses oeuvres d'art que sont les Temples d'Angkor, vieux de 10 siècles (du temps de la construction de nos cathédrales) avec la finesse de leurs sculptures et frises, la grâce de leurs danseuses

- et les faces grimaçantes de leurs monstres et démons liées aux croyances hindouistes et bouddhistes.

Et pourtant ce pays à la population si jeune vit, espère, progresse lentement malgré la misère, malgré la corruption.

Le Cambodge est un pays attachant à découvrir avec un peuple à aimer et une Église en croissance à soutenir par nos prières et nos dons.

Annie HUSSER


Source: Le Messager Chrétien

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"