Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 10.09.2002   Retour à l'aperçu

Autriche: 73e Conférence Annuelle (CA) EEM à Vienne

[Credits] "Etrangers parmi nous" Tel fut le sujet de la Conférence Annuelle (CA) de cette année de l'Eglise Evangélique Méthodiste (EEM) en Autriche du 22 au 26 mai 2002. La communauté d'accueil fur l'Eglise Fuenfhaus de Vienne, comprenant un fort taux d'étrangers en son sein. La Conférence a décliné ce thème diversement au fil des jours: à travers les conférences du soir, à travers les chants interprétés, par les merveilles culinaires préparées par les réfugiés, à travers les cultes comme par la présence des invités à la Conférence.

Le pasteur Wilfried Nausner a souligné l'importance dans son rapport pour les communautés locales de prêter toute l'attention voulue aux étrangers en leur réservant un accueil sincère comme en leur partageant ce qu'il leur faut pour vivre. Shukri Krunz qui dirige le centre d'urgence protestant pour les réfugiés situé à proximité de la communauté viennoise, indiquait dans son allocution, les discriminations dont souffrent actuellement les réfugiés et les demandeurs d'asile. Il est important que l'on aide ces personnes déracinées non seulement par des moyens financiers mais il faut qu'elles sentent qu'elles demeurent des personnes également dans un autre pays que le leur et qu'elles sont acceptées comme telles. Samedi soir, les délégués ont eu l'occasion de pratiquer cet accueil lors des grillades dans le jardin de l'Eglise, car non seulement les membres de la communauté étaient présents à ce repas ou les délégués de la Conférence, mais encore des habitants du centre d'urgence.

Le surintendant Lothar Poell a indiqué dans son premier rapport à la Conférence la pertinence de ce sujet pour les communautés: "Si les communautés commencent à s'ouvrir aux personnes d'autres pays et cultures, alors la dynamique d'une communauté se met à changer de façon décisive. Alors, il faut revoir les concepts d'Eglise traditionnels. Cela fait peur naturellement et suscite des incertitudes. Et pourtant, nous ne croîtrons et nous n'aurons d'avenir comme communautés que si nous nous forçons à relever ce défi. Dans dix, quinze ans, toutes nos communautés seront multiculturelles, multilingues etplus multicolores, ou elle ne seront plus."

Le culte d'ordination

On est venu de loin pour assister au culte solennel de clôture de la Conférence Annuelle, de Graz, de Linz, de Salzbourg et de Saint Poelten. Le culte fut bilingue, anglais/allemand.

Un grand choeur avec plus de 50 chanteurs et chanteuses de toutes les communautés placé sous la direction de Jakob Abderhalden a enrichi la célébration. Dans son sermon basé sur 1 Pierre 1,1-3 où les chrétiens sont désignés comme ses "étrangers dans la diaspora", l'évêque Heinrich Bolleter soulignera que c'est le propre du chrétien dans ce monde de s'adapter et en même temps de faire oeuvre de résistance. Il s'agit impérativement de s'adapter et d'être ouvert à l'égard des personnes dans ce monde et particulièrement aussi à l'égard des étrangers. Tel est le mandat missionnaire des chrétiens. Mais il faut aussi savoir résister contre toute inhumanité comme à la tentation du silence au mauvais moment. Ici la mission prophétique doit faire ses preuves. Avec la lecture des nouvelles affectations des pasteurs et pasteures s'achevait le culte et la Conférence.

.....

Le 28.05.2002


Source: Esther Handschin

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"