Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 28.10.2002   Retour à l'aperçu

Etats Unis: l'agence missionnaire exprime à son tour sa préoccupation pour l'Irak

[Credits] La menace d'une guerre contre l'Irak se précisant, la Commission pour la Mission et la Diaconie de l'Eglise Evangélique Méthodiste (EEM) exprime son inquiétude à la suite d'autres groupes confessionnels.

Pendant sa réunion annuelle du 21 au 24 octobre, l'agence missionnaire a aussi appelé le gouvernement américain à un traitement plus équitable de ses réfugiés et de ses immigrants et entendu un ancien ambassadeur américain en Corée du Sud lui exposer la situation actuelle de la Corée du Nord, après que ce dernier ait admis être en possession d'armements nucléaires.

Dans son appel aux Evangéliques Méthodistes pour être des conciliateurs, les responsables de l'agence ont invoqué les Principes Sociaux de la dénomination, qui proclament que "la guerre est incompatible avec les enseignements et l'exemple du Christ" et indiqué qu'il était du devoir moral de toutes les nations de résoudre les conflits par des voies pacifiques.

"Nous sommes en communion avec des Eglises de par le monde qui se prononcent toutes contre la guerre," précise la résolution sur l'Irak de la Commission pour la Mission et la Diaconie. "Nous prions particulièrement pour les habitants de l'Irak et nous nous déclarons solidaires de tous ceux dont les vies sont en danger à cause de la guerre."

L'Évêque Joel Mart í Nez, président de la Commission, a rappelé aux responsables que l'amour de Dieu prévaut pour tous les gens, indépendamment de leurs lieux de résidence, Boston ou Bagdad. "Laissez le soin aux autres de désigner l'ennemi," a-t-il dit. "Nous vivons de l'Évangile de Jésus Christ, qui aime tous les enfants de Dieu."

Dans sa résolution, la Commission demande aux Evangéliques Méthodistes, autant aux membres qu'aux communautés locales de prier pour les responsables des différentes nations, de travailler en faveur de la paix et des membres des forces armées "qui pourraient être mis en difficulté inutilement et, sur un ordre de leurs supérieurs, obligés de commettre des actes qui violent l'Évangile, les enseignements de l'Eglise, leur conscience et la loi internationale."

Les membres de l'Eglise sont pressés d'entrer en contact avec tous les gouvernements et d'exprimer leur opposition formelle à toute attaque militaire préventive; ils demanderont aussi instamment au gouvernement irakien de permettre le retour dans son pays des inspecteurs en armement de l'ONU; ils en appelleront enfin à la levée immédiate de toutes les sanctions économiques contre l'Irak.

La résolution préconise une meilleure couverture médiatique du débat sur l'Irak: que l'on donne la parole aux voix favorables à la paix et que l'on fasse état de l'impact possible d'une guerre sur les civils. On demande aux Evangéliques Méthodistes d'écrire des lettres aux médias comme aux parlementaires; on leur demande aussi de tenir des réunions d'information et des veilles de prière publiques pour exprimer leur engagement en faveur de la paix. Autre suggestion, la formation de groupes d'"Alliance" au niveau des communautés locales pour la prière et des initiatives non-violentes.

Les membres de l'Eglise peuvent aussi alimenter un fonds créé par l'Oeuvre d'Entraide et de secours de l'EEM (UMCOR) pour aider "les communautés en danger de déplacement et de chaos suite à des sanctions économiques, à la guerre et à une éventuelle occupation."

La Commission a adopté une résolution sur le sort de l'immigration et des réfugiés suite aux mesures sécuritaires prises par le gouvernement américain contre ces groupes après les attaques terroristes du 11 septembre 2001.

Elle a noté que les réfugiés, bien qu'ils fassent déjà l'objet d'une surveillance en règle, ont été soumis à tant de mesures de sécurité complémentaires que 42,000 d'entre eux sur un total de 70,000 enregistrés par le gouvernement seront dans l'impossibilité de voyager aux Etats-Unis cette année. Les responsables demandent au Président Bush de prendre des mesures pour assurer l'accueil de l'ensemble des 70,000 réfugiés.

Dans leur résolution, les responsables demandent aussi au Président Bush comme au Procureur Général américain "d'adopter une position plus équilibrée, de concert avec le Congrès, qui tienne compte à la fois des besoins de sécurité nationale et de la protection des droits de l'homme, un point fondamental pour notre mode de vie démocratique." Il demande spécifiquement une réorganisation des Services de Naturalisation de l'Immigration... .

Les Evangéliques Méthodistes peuvent aider les immigrants et les réfugiés de différentes façons par des programmes de l'UMCOR, complète la résolution.

La Corée du Nord était un sujet de discussion informelle lors d'un déjeuner et au programme d'une soirée avec l'intervention du pasteur James Laney, pasteur et éducateur évangélique méthodiste qui a servi comme Ambassadeur américain en Corée du Sud de 1993 à 1997. A cette occasion étaient aussi rappelées les réflexions d'une délégation de sept membres de la Commission pour la Mission et la Diaconie qui a visité la Corée du Nord en juillet dernier.

Laney, dont l'engagement dans la péninsule coréenne s'étale sur plus de 50 ans, a dit que les récents progrès de la Corée du Nord sous Kim Jong II lui donnait bon espoir, comme le montrent les signes de réforme économique profonde, ses projets de coopération avec la Corée du Sud pour la réalisation d'une liaison ferroviaire entre les deux pays à travers la Zone Démilitarisée (DMZ) et l'autorisation donnée à ses athlètes de participer "à la diplomatie du ping-pong."

Les relations avec la Corée du Sud se sont améliorées et ses relations avec le Japon ont commencé à changer, particulièrement après les excuses présentées par le gouvernement Nord-Coréen pour l'enlèvement de citoyens japonais, des années en arrière, des excuses dont ce régime aurait été incapable précédemment, un geste de ce genre aurait été tout simplement "impensable" selon Laney.

Ainsi, quand des fonctionnaires Nord-Coréens ont admis en octobre - après une confrontation avec James A. Kelley, un ancien diplomate américain - avoir conduit en secret un programme de développement d'armes nucléaires au cours des années écoulées, la nouvelle a fait l'effet d' "une bombe" dans le camp du gouvernement américain et cette révélation a causé de la peine et de l'inquiétude à l'ancien ambassadeur.

Laney, qui est actuellement le co-président du Conseil chargé des Relations avec la Corée, croit que la Corée du Nord pourrait avoir pris la décission de ne pas nier la réalité de son programme nucléaire pour forcer les Etats-Unis à traiter avec le pays plutôt que de l'ignorer.

Indépendamment de ses intentions, ce programme contrevient à la politique déclarée de tolérance zéro en matière d'armements nucléaires dans la péninsule coréenne, selon Laney. "C'est une violation d'accords successifs," précise-t-il, aussi bien qu'"une terrible gifle à la figure de Kim Dae Jung de Corée du Sud."

Bien que la plupart pensent que la Corée du Nord a développé ce programme d'armement nucléaire comme une force de dissuasion plutôt que comme une agression caractérisée, il n'en demeure pas moins que ce pays dispose d'un nombre suffisant de missiles pour couvrir tout le secteur géographique du Japon et pourrait facilement détruire la grande métropole de Séoul au Sud, a-t-il ajouté.

À cause de la sécheresse et de ses revers économiques, la Corée du Nord a compté sur l'aide des Etats-Unis, de l'Europe et de la Corée du Sud pour alimenter ses 22 millions d'habitants et tout dernièrement signé un accord avec le Japon pour des emprunts. Mais à présent, ces pays, avec la Russie et la Chine, doivent décider comment résoudre cette question nucléaire, a-t-il Laney.

L'ancien ambassadeur n'aime pas penser en mal de la Corée du Nord, mais reconnaît avoir été souvent "amèrement déçu" par le régime de ce pays.

"Je ne sais pas comment, mais je suis persuadé qu'on peut toujours faire quelque chose," a-t-il ajouté.

Le 25 octobre 2002

* * *


Source: Service de presse évangélique méthodiste (UMNS)

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"