Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 10.10.2002   Retour à l'aperçu

Suisse: Position de la FEPS sur les demandeurs d'asile

[Credits] Le Conseil de la Fédération des Eglises Protestantes de Suisse (FEPS) rejette l’initiative dite «contre l’abus dans le droit d’asile». L’initiative ferme toutes les portes aux demandeurs d’asile réellement menacés et se détourne ainsi de la tradition humanitaire et chrétienne de la Suisse. Le Conseil de la FEPS est conscient des difficultés que pose l’intégration et les prend au sérieux.

Les mouvements de fuite de populations à l’échelle mondiale lancent un défi à notre réflexion éthique et aux comportements qui en découlent. La tâche de notre pays, dans le cadre de la coopération au développement, est de prévenir les principales causes de fuite : la violence, la faim et l’injustice. Au travers de leurs œuvres d’entraide les Eglises membres de la FEPS y contribuent largement. Elles apportent un soutien non négligeable au développement ainsi qu’une aide d’urgence et de survie.

Le Conseil de la FEPS soutient toutes les mesures appropriées contre les abus dans le droit d’asile. Il considère cependant que les instruments actuels et ceux qui sont prévus sont suffisamment efficaces pour les combattre. Il faut notamment soutenir les efforts du Conseil fédéral dans l’accélération de la procédure de demande d'asile et dans l’aide au retour ainsi que dans la réalisation d’accords de réadmission, ce qui est dans l’intérêt des victimes. L’essentiel est d’être en mesure d’assurer la protection du demandeur d’asile sincère et ainsi de toute vie réellement menacée. L'initiative est un refus général des traditions chrétiennes et humanitaires de la Suisse.

Le Conseil de la FEPS est conscient que la population suisse doit par endroit faire des efforts considérables pour accueillir le nombre croissant de demandeurs d’asile et que la cohabitation peut parfois conduire à des problèmes. Il appelle les citoyens et citoyennes à poursuivre ses efforts d’intégration et les Eglises membres à continuer de soutenir leurs œuvres d’entraide. Leur tâche est également de sensibiliser la population suisse à la situation de crise que vivent beaucoup de demandeurs d’asile et à l’assistance dont ils ont besoin.

Le Conseil de la FEPS appelle également les personnes qui ont trouvé un refuge provisoire ou définitif en Suisse à faire un effort d’intégration. Il souhaite que ces personnes puissent ouvrir dans notre pays de nouvelles perspectives, dans un esprit d’échange avec nos valeurs culturelles.

Le Conseil de la FEPS souhaite enfin que la campagne qui mènera le souverain au scrutin se base sur le dialogue et le respect mutuel.

9 octobre 2002


Source: SEK · FEPS · Fédération des Eglises protestantes de Suisse

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"