Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 10.10.2002   Retour à l'aperçu

Russie: 10 ans après la reprise de ses activités, l'EEM se dote d'une nouvelle structure

[Credits] La Conférence Annuelle (CA) de Russie a siégé du 4 au 8 septembre 2002 à proximité de Moscou; cela faisait 10 années que le travail méthodiste avait repris en Russie. La CA a fêté l'événement et pris aussi la décision de doter l'Eglise Evangélique Méthodiste (EEM) d'une nouvelle structure au niveau du diocèse épiscopal euro-asiatique. Tels étaient les deux sujets principaux de la Conférence.

Le thème de la Conférence ainsi que l'exposé théologique, "la place de l'expérience dans le ministère", portaient sur le rôle de l'expérience dans la théologie et l'herméneutique méthodistes et furent appliqués au ministère du méthodisme en Russie.

Dans son rapport, l'évêque Rüdiger Minor avait caractérisé le méthodisme en Russie comme un mouvement dont le premier souci était la découverte et l'expérience de la Bible. "Nous avons perçu notre vie à la lumière de la Bible. La parole a parlé à notre coeur. Pour la plupart d'entre nous, cela a été une expérience totalement nouvelle. Nous avions entendu tant de paroles et appris à faire le tri entre ces paroles. (...) Mais dans la Bible, nous avons trouvé une parole à laquelle nous pouvions absolument croire. C'était, chers amis, ce qui nous a donné le sentiment de la liberté. La liberté par rapport au mensonge et aux contre-vérités, cette vérité a placé notre vie sur une nouvelle base; une nouvelle vie en Christ - quelle expérience!"

Au regard de la croissance du méthodisme au cours des dix années passées, l'évêque faisait le constat suivant: "Nous méthodistes en Russie, nous faisons la même expérience que d'autres ailleurs: l'influence du méthodisme est plus grande que le nombre de ses membres le laisse supposer. (...) Nos chiffres ne sont pas impressionnants. (...) Mais notre contribution à un renouvellement spirituel de la Russie a été de notre point de vue toujours plus importante que la grandeur du méthodisme en tant que confession. Nous croyons que toutes les Eglises de Russie sont importantes, avant tout l'Eglise Orthodoxe Russe. (...) Nous connaissons le mandat que Dieu nous confie, "sauver les âmes." Dans cette mission, nous nous démarquons du confessionalisme étroit et du prosélytisme égoïste. Mais il nous semble aussi que cet accent mis sur la mission essentielle - couplé d'un esprit de liberté, liberté de penser et de vivre - attire d'autres gens. (...)

Les méthodistes n'ont jamais compris cet accent sur l'essentiel, le salut des âmes, avec une étroitesse d'esprit. Partager cette conviction-là avec d'autres gens en Russie appartient à notre expérience du ministère. (...) Notre engagement social s'est élaboré avec le temps, passant des programmes d'aide d'urgence au soutien à long terme et à la réhabilitation (...). Ces changements ressortent de notre expérience du ministère.

De telles expériences nous rendent souples dans les programmes de nos communautés et de nos ministères. La mobilité du méthodisme serait selon certains observateurs la raison de notre succès. (...)

Autre élément important de notre expérience, le fait que les forces locales soient à la tête du travail. Un article consacré à la croissance du méthodisme en Russie avait fait le constat suivant: l'accroissement rapide du nombre des membres du méthodisme s'explique essentiellement par le choix de l'Eglise Evangélique Méthodiste (EEM) dès le départ de son activité missionnaire dans la Fédération de Russie de laisser la direction de toutes les communautés aux autochtones et non aux étrangers. "C'est réellement notre but." L'évêque soulignait particulièrement la part des femmes dans la direction de l'Eglise: "la contribution des femmes pasteures et laïques n'est pas étrangère à la croissance et à l'efficacité du ministère de notre Eglise en Russie."

Conformément à une décision de la Conférence Centrale de l'Europe du Nord 2001, trois nouvelles Conférences Annuelles provisoires ont été formées si bien que le méthodisme dans le diocèse euro-asiatique comprend maintenant quatre Conférences Annuelles (CA). La nouvelle structure contribue à resserrer la collaboration entre les communautés locales et renforce leur responsabilité dans le témoignage et le service sur les lieux mêmes de leur implantation. Toutes les Conférences collaborent dans les domaines de la formation théologique et du ministère pastoral.

D'autres résultats de la Conférence:
- La mise en place d'un "Carrefour Féminin Méthodiste" et la nomination de ses responsables;
- L'ordination et l'accueil dans la Conférence de six Anciens (pasteurs) et d'une diaconesse
- L'engagement de cinq collaborateurs au service de communautés locales et leur accueil au sein de la Conférence Annuelle (CA) à titre d'essai;
- La décision de mettre en place une pension pour les pasteurs;
- L'accueil de onze nouvelles communautés au sein de la Conférence (les plus grandes se sont développées à partir de groupes d'étude de la Bible). L'une de ces communautés se trouve en Biélorussie, il s'en suit que maintenant cinq pays appartiennent au diocèse euro-asiatique (la Fédération russe, l'Ukraine, le Kazakhstan, la Moldavie et la Biélorussie) .

L'"initiative de Russie" programme d'aide lancé par des communautés méthodistes des USA était représentée par 25 personnes dont les communautés soutiennent l'Eglise Evangélique Méthodiste (EEM) en Russie depuis dix ans. Ils ont apporté des salutations et formulé des voeux de bénédiction à l'occasion de cet anniversaire.

Le 10.10.2002

Rüdiger Minor, évêque


Source: EEMNI

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"