Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 07.10.2002   Retour à l'aperçu

France, Mulhouse: décision historique, l'EMF est intégrée à l'UEEM à titre provisoire

[Credits] Assemblée Générale Extraordinaire de l'UEEM du samedi 6 octobre 2002 à Mulhouse

Les délégués des différentes églises de l'UEEM et leur pasteur se sont retrouvés l'après-midi du 6 octobre à Mulhouse pour se prononcer sur la demande d'intégration à caractère provisoire de l'EMF (Union des Eglises Méthodistes de France) au sein de l'UEEM (Union de l'Eglise Evangélique Méthodiste).

Après un temps de méditation, conduit par Willy Funtsch, pasteur à Mulhouse, Bernard Lehmann, président de l'UEEM a introduit l'Assemblée générale extraordinaire (AGE) et précisé les modalités de la séance et du vote. Un débat ouvert avec "questions" et "encouragement" s'est conclu par le vote. (Chaque pasteur, chaque oeuvre ont 1 une voix et les églises ont 1 voix par tranche de 20 membres).

Des applaudissements nourris ont salué le résultat clairement exprimé par l'ensemble des votants, à savoir: 59 OUI et 3 NON.

Si les Comités Directeurs de l'UEEM et celui de l'EMF sont appelés à se mettre au travail, c'est l'ensemble des églises qui est interpellée à marcher vers cette intégration. L'après-midi s'est conclu par une parole d'exhortation de la part de notre évêque, Heinrich Bolleter, d'un temps de prière et autour d'un verre de l'amitié.

Perspectives

L'Eglise Evangélique Méthodiste (EEM) comprend quatorze communautés locales, dont deux communautés cambodgiennes. L'Eglise Méthodiste de France (EMF) se compose de dix communautés locales. Ces deux Unions d'Eglises ont en charge quatre maisons de retraite médicalisées et un centre de vacances.

La Conférence Annuelle (CA) Suisse / France à Bâle (2002) avait déjà donné son feu vert à cette intégration (voir la dépêche d'EEMNI du 31.05.2002). A l'avenir, les membres francophones de la Conférence Annuelle (CA) représenteront un tiers contre deux tiers pour les membres germanophones. Cela signifie que la Conférence Annuelle (CA) sera intégralement menée dans les deux langues.

La motion historique votée le 5 octobre à Mulhouse

"Nous acceptons l'intégration à caractère provisoire de l'Eglise Méthodiste de France au sein de l'Union de l'Eglise Evangélique Méthodiste. Cela implique l'ajout des articles suivants aux statuts de l'UEEM:

Titre VI Dispositions transitoires

Article 24: Motifs qui président à l'introduction de cet article:
La candidature à l'admission comme membres de l'Union de l'Eglise Evangélique Méthodiste (UEEM) des églises de l'Union de l'Eglise Méthodiste de France (EMF) nécessite un aménagement transitoire de nos statuts pour permettre une adaptation du mode de fonctionnement de chacune de nos structures.

Article 25: durée et étendue des dispositions transitoires

Les églises de l'Eglise Methodiste de France, à leur demande, sont admises dans l'UEEM à titre transitoire pour une durée de 3 ans à compter du 1er janvier 2003.

A la fin de cette période, si la demande d'adhésion définitive nous est adressée, un vote des seuls membres considérés dans le premier alinéa de l'article 5, confirmera ou non cette demande.

Si le vote à la majorité qualifiée des deux tiers, art. 18b, est favorable, l'adhésion deviendra alors définitive.

Le 06.10.2002

Daniel Nussbaumer, surintendant
Evêque Heinrich Bolleter


Source: EEMNI

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"