Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 01.11.2002   Retour à l'aperçu

Angleterre: dernier sermon de l'archevêque de Cantorbéry avant le passage du témoin: il redit son opposition à une guerre en Irak

[Credits] Dans son dernier sermon comme leader spirituel de l'Eglise Anglicane, l'Archevêque de Cantorbéry sortant a exprimé l'espoir que "des querelles internes" ne diviseraient pas l'Église Anglicane.

L'Archevêque George Carey a aussi répété son opposition aux attaques militaires contre l'Irak.

Au micro de la B.B.C. et juste avant son dernier sermon comme Archevêque à l'Eglise de Londres/Est, où il a été baptisé, Carey a nié que son successeur libéral Rowan Williams susciterait des problèmes au sein de l'Eglise.

"Quand les gens essayent d'insinuer qu'il est d'une façon ou d'une autre d'une aile différente de l'Eglise que moi, je ne leur donne pas raison," a dit Carey. "C'est un homme aux multiples talents, c'est un théologien très profond et il aura l'occasion maintenant de partager son ministère d'enseignement avec d'autres."
Bien qu'il défende loyalement la ligne de l'Eglise contre l'avortement, Williams défend des vues plus libérales que Carey sur l'ordination et le mariage homosexuels.
Dans un discours au Conseil Consultatif anglican le mois dernier, Carey a dit que son "souci le plus grand" dès son entrée en fonction était d'éviter que l'Eglise ne se divise sur "des questions ayant trait à la sexualité."

Opposition aux attaques contre l'Irak

Lors de son interview à la radio, Carey a aussi dit que les Etats-Unis et la Grande-Bretagne "devaient poursuivre tous les moyens diplomatiques et politiques" pour contenir les armes de destruction massive de l'Irak.
L'archevêque n'était pas convaincu par la somme de preuves avancées par le gouvernement britannique.
Je ne pense pas que les motifs avancés dans (le dossier) ne me convainquent pas de la légitimité d'une guerre contre l'Irak," a dit Carey.

L'actuelle menace de guerre en Irak, la guerre contre l'"axe du mal" est loin non plus d'avoir convaincu les Eglises américaines qui fondent la sécurité internationale d'abord sur le respect des procédures, de la justice économique, des droits des populations, de la dignité humaine. Le Conseil National des Eglises (NCCCUSA) aux Etats-Unis – qui réunit une cinquantaine de dénominations, méthodiste, presbytérienne, luthérienne, baptiste, etc. – a écrit à plusieurs reprises à M. Bush pour dire que "l'usage préventif et unilatéral de la force militaire n'a aucune légitimité morale". Et qu'une intervention militaire en Irak, même sous le couvert de l'ONU, offrirait au monde "un modèle d'agression susceptible d'encourager d'autres nations à attaquer des voisins qui les menacent"

Le 28 octobre 2002


Source: EEMNI/ZF/BBC/CNSNews.com/Le Monde

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"