Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 28.03.2002   Retour à l'aperçu

Singapour/Recherche scientifique: Les Eglises parlent d'une seule voix sur les sujets de bioéthique

[Credits] Les autorités de Singapour ont pris la décision de faire des sciences médicales en général et des recherches en génie génétique en particulier un des piliers de l’économie de la cité-Etat.

Le 7 mars 2002, en effet, l’Agence de Singapour pour la Science, la Technologie et la Recherche a annoncé la création d’un Institute of Bioengineering au sein duquel travailleront, à terme, 250 chercheurs et scientifiques et dont la spécialité sera la recherche sur les cellules souches. Cet institut sera en partie financé par le Bureau de développement économique de Singapour, doté d’un fonds d’investissement de 547 millions de dollars US.

La réaction des Eglises chrétiennes ne s'est pas faite attendre: leurs responsables se font entendre d'une seule voix. Leur objectif: sensibiliser les chrétiens de Singapour aux défis éthiques et moraux posés par les questions liées aux bio-technologies et aux manipulations du vivant. L'enjeu, c’est le respect de la vie humaine. Le pasteur Robert Solomon, évêque méthodiste, a invité toutes les Eglises chrétiennes de Singapour à rassembler leurs moyens et leurs savoir-faire dans ce domaine afin de lancer une campagne de sensibilisation auprès de l’opinion publique. Selon l'évêque méthodiste Robert Solomon, qui dirige le Groupe d’études sur les sciences du vivant, rattaché au Conseil National des Eglises (protestantes) de Singapour, la formation des laïcs est une nécessité car ces derniers sont à ce jour, pour la plupart, «peu informés ou mal informés» des enjeux liés à ces questions.

Lundi 25 mars 2002


Source: EEMNI/EDA

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"