Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 09.05.2002   Retour à l'aperçu

Etats Unis, BLOOMINGTON, Minn.: les évêques cherchent à avoir une audience avec Bush, lancent un appel pour la paix au Proche-Orient

[Credits] Par M. Garlinda Burton*

Les évêques de l'Eglise Evangélique Méthodiste (EEM) veulent rencontrer le Président américain George Bush pour exprimer leur souci devant l'expérimentation et l'usage d'armes nucléaires au lendemain des attaques terroristes du 11 septembre contre l'Amérique.

Le Conseil international des évêques composé de 150 membres estime que l'exigence morale a été mise en péril au nom "de la guerre menée contre le terrorisme"; il a réitéré l'opposition de l'Eglise aux armes nucléaires et s'est engagé de nouveau à témoigner en faveur de la paix pendant ce temps de conflit.

Les évêques ont adopté la déclaration, "Après 11 septembre," pendant leur réunion du 28 avril au 3 mai. Dans ce document, ils ont dit qu'ils chercheraient à obtenir une audience avec Bush, un évangélique méthodiste, pour lui rappeler la positions de l'Eglise sur la guerre, les armes et les chemins de la paix.

L'assemblée législative la plus haute de l'Eglise, la Conférence Générale, a expliqué clairement ses positions dans les Principes Sociaux:
· Elle dénonce la guerre comme étant incompatible avec les enseignements et l'exemple du Christ: "Nous croyons que la guerre et l’effusion de sang sont contraires à l’Evangile et à l’Esprit du Christ. ... Nous réclamons un droit international qui interdise et condamne la guerre, la violence et la coercition", tout en reconnaissant que "le recours aux armes" peut être nécessaire pour résister aux "agressions, à la tyrannie et au génocide."
· elle appelle à condamner "la production, la possession ou l'utilisation d'armes nucléaires."

A un autre moment, les évêques ont reçu des nouvelles d'une délégation de collègues revenus récemment d'un voyage d'étude au Proche-Orient et au Pakistan. Les membres de l'équipe ont rencontré des responsables religieux et politiques palestiniens et israéliens, aussi bien que de simples citoyens et appris par leur intermédiaire comment la crise dans cette région du monde avait affecté la vie des gens et des communautés.

Troublé par les récits et les images partagées par la délégation, le Conseil des évêques a recommandé à la dénomination tout entière une résolution sur la crise du Moyen-Orient, "Pierres Précieuses," basée sur Esaïe 54:11. Dans cet écrit, les évêques ont appelé à un cessez-le-feu immédiat en Israël et dans les territoires palestiniens et critiqué les belligérants à cause de leur violence contre les civils. La déclaration a en outre pressé le gouvernement américain de multiplier ses efforts dans la région pour restaurer la paix et d'en faire "sa priorité majeure". Elle réaffirme le "droit des peuples de Palestine et d'Israël à vivre comme nations disposant de frontières garanties et sures."

Les évêques ont invité les communautés locales à envoyer leurs propres délégations au Moyen-Orient, à faire pression sur les représentants du gouvernement pour qu'ils travaillent en faveur de la paix, à établir un dialogue avec les mosquées et les synagogues locales et à célébrer la Paix et la Justice dimanche (le 26 mai) en allumant deux bougies - l'une pour les Palestiniens et l'autre pour les Israéliens.

* * *

*Burton est le directeur de l'Agence de presse évangélique méthodiste Unie.

Le 7 mai 2002

*************************************


Source: Service de presse évangélique méthodiste (UMNS)

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"