Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 28.06.2002   Retour à l'aperçu

Allemagne, Berlin: Boris Trajkovski, président de la République de Macédoine, témoigne de sa foi lors des Rencontres Internationales de Berlin

[Credits] 250 politiciens, diplomates et dirigeants d'Eglises de 32 pays différents se réunissaient ces jours-ci à Berlin pour les Rencontres Internationales.

Cette rencontre rassemble des responsables politiques et d'Eglises de tous les horizons. Ces réunions ont pour but de renforcer la conscience de la "responsabilité devant Dieu et la race humaine", comme l'exprime clairement le préambule de la Constitution Allemande.

Des membres du Parlement Allemand ont pris l'initiative d'invite à ces rencontres divers responsables internationaux. Ces rencontres ont pris la forme de petits déjeûners de prière. Le porte parole du Bundestag, Rudolf Seiters, a rappelé aux participants l'impact des attaques terroristes du 11 septembre. La lutte contre le terrorisme ne peut être effective que si les religions se comprennent mutuellement dans la paix.

L'ambassadeur des USA en Allemagne, Daniel R. Coats, qui fut président des Petits Déjeûners de Prière aux USA, a rendu hommage aux efforts d'unité des parlementaires de différentes formations politiques. Selon Coats, de telles réunions ont contribué à dépasser les "clivages ami-ennemi".

Parmi les participants, ont trouvait également des personnalités comme le Métropolite de l'Eglise Orthodoxe Russe de Minsk, Slutsk et Filaret, le président du "All Indian Christian Council", Joseph D'Souza, et le président de la Fédération Luthérienne Mondiale, ex-évêque de Brunswick, Christian Krause.

Lors d'un discours prononcé le 13 juin, Boris Trajkovski, président de la République de Macédoine, a parlé de l'importance de la foi dans la conduite des affaires.

Le chef d'état a rapporté comment sa foi l'avait porté dans les situations difficiles, au moment par exemple où il eut à signer un ordre militaire qui aurait pu coûter des vies, afin de garantir la sécurité de toute la région des Balkans.

Pour Trajkovski, le monde ne sera jamais totalement débarassé de conflits et de haines. Le plus important, affirma-t-il, c'est d'avoir une relation personnelle avec le Seigneur de l'univers. "La Bonne Nouvelle, c'est Jésus-Christ", a déclaré le président, lui-même dirigeant laïc de l'Eglise Evangélique Méthodiste de Macédoine.

20/6/2002


Source: EEMNI/Vox Dei/Idea

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"