Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 06.06.2002   Retour à l'aperçu

Présentation du rapport de la Commission des affaires sociales KA24 à la Conférence Annuelle Suisse/France 2002

[Credits] • L'adhésion de l'ONU de la Suisse
L'Eglise Evangélique Méthodiste (EEM) en tant qu'organisation internationale, est depuis beaucoup d'années du nombre des défenseurs de l'ONU. Aussi la KA24 s'est-elle exprimée en faveur d'une adhésion de la Suisse à l'ONU, et a fait connaître sa position dans les colonnes de Kirche+Welt. Le peuple suisse s'est prononcée le 3 mars dernier en faveur de l'adhésion à l'ONU. Mais il faudra encore beaucoup d'efforts pour dissiper le malaise persistant d'un grand nombre de chrétiens à l'encontre des organisations internationales.

• L'IVG / régime des délais
Ce week-end, un vote a lieu pour l'introduction du régime des délais et l'acceptation de l'initiative populaire "la mère et l'enfant". Tout le monde s'est fait une opinion, seuls quelques-uns d'entre nous n'ont pas encore fait de choix. Jusqu'à maintenant, je n'avais pas encore vu à l'occasion d'un vote un travail de lobby aussi intense comme pour ces deux votations. Il y va de la vie humaine. Plusieurs ne comprennent pas que l'EEM et la commission pour les affaires sociales ne soutiennent pas l'initiative en faveur de la mère et de l'enfant. Kirche und Welt de même que le rapport 2001 avaient donné en son temps les raisons de ce choix.

Que nous ne soyons pas non plus très heureux du régime des délais, nous l'avions déjà expliqué en 1998 et en 2001. Quelques membres de notre commission sont aujourd'hui convaincus que le statu quo est préférable aux deux propositions. Indépendamment du résultat du vote à venir, l'Eglise conserve sa mission: accompagner avec soin et affection les femmes enceintes et les familles confrontées à des situations de crise. Nous avons évité consciemment toute consigne de vote. Aucun de nous ne peut affirmer savoir comment réduire au mieux la souffrance humaine à l'apparition de la vie. Nous tous, nous sommes dans cette affaire en recherche et redevables de la direction et de la grâce de notre Seigneur Jésus Christ.

J'espère qu'à présent on en finisse avec les escarmouches verbales théoriques et qu'on en vienne à l'amour actif. La position fondamentale, normative pourrait être la suivante: "Nous voulons empêcher les avortements de toutes nos forces, servir la vie et nous engager contre le fait de tuer."

• La décade pour vaincre la violence
Nous avons cherché à atteindre trois objectifs autour du thème de la "violence" depuis la dernière CA.

Premièrement, nous voulions apporter notre contribution en matière de prévention, de réflexion et de lutte contre la violence. Parmi les documents mis à la disposition des délégués de la CA figure une liste avec le nom des organisations qui se sont spécialisées dans le sujet "la violence, prévention de la violence". Et nous présentons aussi certains projets exemplaires et donnons des indications sur la manière dont on peut obtenir ces documents.

Deuxièmement, nous vérifions, si le projet "Communities of Shalom" que poursuit notre Eglise aux USA peut s'appliquer à nos conditions suisses. Malheureusement, ce n'est guère possible, puisque les systèmes sociaux des deux pays sont trop différents l'un de l'autre. Le propre de ce concept, c'est l'interconnexion entre les organisations religieuses, l'Etat et les initiatives privées. Nous pouvons tirer des leçons. Car comme petite Eglise minoritaire, comme paroisses d'implantation plutôt modeste, nous pouvons rarement lancer de grands projets. Mais en commun avec d'autres organisations, il est possible de faire de grandes choses.

Troisièmement, nous voulions prendre position à travers une résolution contre le racisme latent et patent. Pourtant, nous ne ferons pas cela maintenant. Il y a déjà assez de déclarations sur cette question. En plus, notre Eglise mondiale a pris clairement position. Cela aurait été simplement un papier de plus. Ce qui nous paraît beaucoup plus important au contraire, c'est le travail d'intégration tout à fait pratique nous semble-t-il, comme nous en avons pris connaissance à Zurich 4 lors d'une visite sur place, et comme un grand nombre de communautés de notre Eglise le vivent. La décennie pour vaincre la violence et le sujet de la "violence" continueront d'être suivis au sein de la KA24.

De nouveaux objectifs
• Les résolutions de la Conférence Générale (CG)

Le groupe de travail de la Conférence Centrale (CC) nous a recommandé de retravailler certaines résolutions adoptées par la Conférence Générale (CG) en l'an 2000. Nous choisissions parmi cette liste deux autres résolutions: "A charter for racial justice policies in an interdependent global community" (une loi constitutionnelle pour une juste politique en faveur de toutes les ethnies dans une communauté globale interdépendante.) et "The UMC et peace" (l'EEM et la paix).

• Le manifeste de Davos
La Bethlehem Mission Immensee a publié le 28 décembre dernier le manifeste de Davos. Les expériences de cette organisation missionnaire catholique dans beaucoup de pays de la terre conduisent à exiger une politique qui crée des conditions d'existence sociales pour tous. Peut-être, vous souvenez-vous aussi des 24 ' 000 cierges allumés devant le bâtiment du Parlament fédéral qui rappelaient le 31 janvier dernier le sort des "femmes, des hommes et des enfants oubliés," qui meurent chaque jour des suites de la pauvreté.

Actuellement, nous réfléchissons si nous devons publier un appel à la discussion et à l'action semblable au "Manifeste de Davos" en commun avec Connexio.

• L'initiative d'allocation familiale
La confédération syndicale chrétienne-nationale de Suisse (CNG) collecte les signatures pour l'initiative de peuple Helvétique "pour de plus justes allocations familiales". Une allocation par enfant et par jour de CHF 15.- est exigée. Dans nos discussions autour du régime des délais, nous exigions des mesures pour une meilleure protection financière des familles et des parents isolés. Ainsi, l'initiative va tout à fait dans le sens de notre déclaration: "Nous voulons empêcher les avortements de toutes nos forces, servir la vie et tout faire pour ne pas tuer." Nous étudierons plus à fond cette initiative et tenterons de formuler une prise de position différenciée.

1er juin 2002


Source: EEMNI

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"