Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 22.07.2002   Retour à l'aperçu

Etats Unis: un réseau de bureaux évangéliques méthodistes au service des immigrés

[Credits] À l'heure où le gouvernement des Etats-Unis impose toujours plus de restrictions aux immigrants et aux réfugiés, les évangéliques méthodistes développent de leur côté un réseau national d'aide et d'assistance aux immigrants.

"La justice Pour Nos Voisins", un programme entamé en 1999 par l'oeuvre d'Entraide et de Secours évangélique méthodiste (UMCOR) et par le service de l'immigration de l'EEM en Virginie, a obtenu une rallonge financière ce printemps: le conseil d'administration de l'UMCOR lui a alloué une subvention de 600,000 $ pour une période de trois ans. L'argent provient de l'agence "le Fonds de l'Amour au milieu de la Tragédie," en réponse aux détresses suscitées par les attaques terroristes du 11 septembre.

Lilia Fernandez, l'employée de l'UMCOR à la tête du programme, a dit que l'Eglise démontrait son amour pour Dieu en servant les plus vulnérables, que sont les immigrants et les réfugiés. "Parmi les peuples du monde, nous faisons l'expérience d'un tel manque de shalom que Dieu seul peut guérir les coeurs brisés," a-t-elle dit.

Beaucoup de ceux qui viennent dans ces services se sentent en sécurité et éprouvent de la sympathie, tous sentiments qui font défaut ailleurs .... "Ils ont non seulement besoin de conseils en matière d'immigration, mais d'être aussi avec des gens qu'ils savent prêts à s'occuper d'eux comme enfants de Dieu," a expliqué Fernandez.

Ces services en réseau comprennent du personnel qualifié: des conseillers juridiques, des spécialistes en matière d'immigration et des volontaires locaux. "C'est un projet unique en termes de coopération parce qu'il joue sur plusieurs juridictions et Conférences," a dit Alison Brown, animatrice et avocate régionale au service des bureaux de Des Moines et de Sioux City, Iowa et des secteurs d'Omaha, Neb..

Le nombre de clients qui se sont présentés aux bureaux Brun a baissé temporairement après le 11 septembre, dès lors que les immigrants n'ont pas voulu se faire connaître comme tels. "La crainte est toujours là, mais elle s'est certainement intensifiée," a-t-elle ajouté.

Dans son rapport au conseil d'administration de l'UMCOR, Jacqueline Bradley Chacon, avocate chargée du suivi du programme à Washington, a décrit certains des effets, que la réponse aux attaques le 11 septembre terroristes a déclenchés sur les droits et le statut des immigrants et des réfugiés. Par exemple, elle a dit que le ciblage des ressortissants du Moyen-Orient a produit des effets pervers: la politique de sécurité nationale établit le profil racial de tout immigrant; cette mesure s'applique à tous les étrangers aux Etats-Unis.

La politique fédérale a apporté d'autres changements: dorénavant, le Service de l'Immigration et de la Naturalisation peut retenir n'importe quel immigrant sans injonction judiciaire ni charges pour 48 heures si nécessaires. Les demandeurs d'asile seront toujours plus souvent mis en détention, on aura toujours plus souvent recours à des tribunaux militaires comme à des 'preuves secrètes' et la mise sous écoutes est dorénavant possible légalement dans certains cas, quand, par exemple, des immigrants consultent leurs avocats.

"Les immigrants sont maintenant vulnérables en cas d'enquête et d'expulsion pour violation même mineure des lois sur l'immigration, comme le fait de ne pas changer d'adresse dans un délai de 10 jours," a écrit Chacon. "L'INS peut partir d'une violation aussi mineure pour amorcer des mesures d'expulsion comme s'il s'agissait d'une violation à proprement parler."

C'est pourquoi l'aide de l'Eglise à travers ces bureaux de la "Justice Pour Nos Voisins" est plus importante que jamais, a fait remarquer Chacon à l'Agence de presse de évangélique méthodiste. "Notre programme, en général, auparavant et après le 11 septembre est une réponse au 11 septembre."

À New York, par exemple, le programme a travaillé en concertation avec le Centre d'Assistance familiale de la ville pour aider les immigrants avec et sans papiers victimes des attaques. Il a aidé ceux qui avaient perdu des membres de leur famille, perdu des emplois, cherché des aides publiques ou celui qui a eu besoin de conseils en matière d'immigration.

À cause des restrictions imposées au lendemain du 11 septembre, les immigrants estiment qu'il faut d'urgence améliorer leur statut juridique, selon Chacon, qui prévoit "la relance à une grande échelle de demandes de citoyenneté."

Au coeur de la Justice Pour Nos Voisins, il y a tout un service de bénévoles issus des Eglises locales, selon la pasteure Nancy Lanman, chargée au bureau de Washington du développement de ce ministère. Au-delà du but initial, -fournir des services juridiques dignes de confiance, responsables -, la "Justice Pour Nos Voisins" se concentre sur l'éducation et la défense des intérêts des migrants en conformité aux positions de l'Eglise sur les questions de l'immigration.

Dans chaque bureau, - Lanman le note au passage -, on n'a pas seulement pour objectif de fournir des services, mais on cherche aussi à construire le sens de la communauté humaine.

* * *

Le 20 juin 2002


Source: Service de presse évangélique méthodiste (UMNS)

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"