Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 15.07.2002   Retour à l'aperçu

Afrique, la famine: les évangéliques méthodistes lancent un appel à la mobilisation générale

[Credits] En notant le risque d'une famine massive, le Conseil des évêques évangéliques méthodistes a lancé un appel à la lutte contre la famine au Sud de l'Afrique. ...

Le pasteur Randolph Nugent, directeur exécutif de la Commission pour la mission et la diaconie de l'EEM, a sollicité cet appel sur la base des rapports du personnel de l'UMCOR (oeuvre d'entraide et de secours de l'EEM), partie intégrante de l'agence missionnaire. "Sans un appel à la lutte contre la sécheresse africaine,à l'échelle mondiale, on ne pense pas être capable de lever les fonds nécessaires pour répondre aux besoins des gens," a écrit Nugent dans une note adressée au Conseil des évêques.

Deux responsables) épiscopaux de la région affectée, l'évêque Christophe Jokomo du Zimbabwe et l'évêque Joao Somane Machado du Mozambique, ont aussi appelé de leurs voeux une action d'urgence.

Les pays affectés par ce que le Programme Alimentaire Mondial des Nations Unies déclare comme étant la pire des crises alimentaires de la décennie incluent le Zimbabwe, le Malawi, le Mozambique, le Lesotho, la Tanzaniie, la Zambie et le Swaziland.

Des responsables évangéliques méthodistes du Mozambique, par exemple, ont annoncé de graves pénuries alimentaires au centre du pays. Le pasteur Morais Quissico, coordonnateur des secours au profit des sinistrés sur place au nom de l'UMCOR, a dit au "Disaster News Network" que les gens sont devenus plus faibles et plus vulnérables à la maladie, particulièrement en mangeant "des plantes" contre-indiquées à l'homme.

"La majorité des gens de ces secteurs ruraux éloignés n'ont pas d'autre moyen de survivre que de cultiver la terre," a-t-il expliqué. "En cultivant la terre, ils obtiennent de la nourriture, non seulement à manger à la maison, mais aussi à vendre, ce qui leur permet d'obtenir aussi de l'argent pour d'autres nécessités."

Le Programme Alimentaire Mondial et l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture de l'ONU a averti au début de juin que cette grave crise alimentaire pourrait finalement affecter quelques 13 millions de personnes en mars prochain. Au début de juillet, le Programme Alimentaire Mondial a lancé un appel de 507 millions de $ pour alimenter les gens de la région. Jusqu'à présent, l'agence de l'ONU estime n'avoir trouvé des fonds que pour quelques 4.6 millions de personnes.

L'alternance de sécheresses et d'inondations, combinée avec la mauvaise gestion des vivres, a conduit à la pénurie présente, et tout se complique par la pauvreté chronique de la région et par les forts taux d'infection par le SIDA. Le Malawi, le Zimbabwe, la Zambie et le Lesotho se sont déjà déclarés pays sinistrés à cause de la famine.

Le Malawi, certainement le pays le plus durement éprouvé, aurait connu sa plus mauvaise récolte depuis 1949. En mai, le coordonnateur du Programme de Développement de l'ONU pour le Zimbabwe avait annoncé que les récoltes de l'année étaient mauvaises et que les gens avaient seulement un quart de l'alimentation nécessaire pour les 12 mois à venir. Un rapport récent de l''ONU sur la Zambie indique que des citoyens désespérés consomment des plantes sauvages potentiellement toxiques, volent des récoltes et recourent à la prostitution comme un moyen de se procurer de l'argent pour acheter de la nourriture en faveur de leurs familles.

L'Action Commune des Églises (ACT), une coalition d'aide oecuménique, dont l'UMCOR fait partie, s'apprête à lancer des appels pour son travail au Malawi et au Zimbabwe. Depuis juin, la contribution de l'UMCOR à ces appels s'est limitée à 10,000 $ seulement en raison de ses ressources réduites.


Kristin Sachen, coordonnatrice internationale de l'UMCOR faisait la déclaration suivante: "Nous soutiendrons aussi les autres points faibles sous-jacents, comme l'aide aux familles et aux orphelins touchés par le Sida et apporterons notre soutien aux projets éducatifs dans des économies effondrées," a-t-elle ajouté. L'UMCOR examinera des projets de développement agricoles "pour la survie à long terme de ces communautés."

* * *

Le 12 juillet 2002

*************************************


Source: Service de presse évangélique méthodiste (UMNS)

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"