Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 11.07.2002   Retour à l'aperçu

Les méthodistes en Macédoine, une minorité agissante

[Credits] Statistiquement, les Evangéliques Méthodistes représentent un pourcentage très réduit de la population macédonienne: la majorité de la population est orthodoxe, vient ensuite une forte minorité musulmane.

La dénomination compte 13 Eglises et forme une Conférence, soit une communauté d'environ 6,000 membres. Mais l'Eglise s'est largement faite connaître dans le pays à travers son travail social et par la figure du Président macédonien Boris Trajkovski, le laïc évangélique méthodiste le plus en vue.

Les Eglises ne sont pas établies au nord du pays, où eut lieu le conflit de l'année dernière avec des rebelles albanais; aussi n'ont-elles pas été sur la ligne de feu, selon le pasteur Peter Siegfried, délégué européen de la Commission pour la Mission et la Diaconie de l'EEM, qui revient d'une visite en Macédoine en mai dernier. "Mais elles ont accueilli un certain nombre de réfugiés et aussi des Albanais qui ont dû fuir le secteur," a-t-il dit.

Le centre du méthodisme en Macédoine, selon Siegfried, est à Strumica. Un des anciens ordonnés de l'Eglise, le pasteur Milhail Cekov, est en fonction là-bas et sa femme, Christina, est responsable nationale du Carrefour des Femmes de l'EEM. Le nouveau bâtiment de l'Eglise Evangélique Méthodiste (EEM) à Strumica, construit dans les années 80, rassemble de 100 à 150 personnes pour le culte chaque dimanche sur un total de plus de 1,000 membres.

Quand la Macédoine est devenue indépendante en 1991, l'Eglise de Strumica a été en mesure de reprendre son travail social et humanitaire. Après trois ans de négociations avec l'administration locale pour récupérer ses anciennes propriétés, l'Eglise a reçu un terrain. Un centre social, financé par le gouvernement autrichien, a été achevé sur ce terrain en l'an 2000 pour y héberger les diverses activités de l'Eglise. Parmi les programmes les plus récents mis en oeuvre, un service de repas chauds livrés à une cinquantaine de personnes âgées et pauvres cinq jours par semaine et un ministère auprès d'enfants en situation précaire ainsi que de leurs parents.

Le nouveau centre social porte le nom d'Hélène Stone, une ancienne missionnaire dans le secteur. Elle faisait partie d'un groupe de femmes citées comme étant "les Femmes de la Bible," a expliqué Siegfried, parce qu'elles avaient distribué des Bibles. Mais ces femmes ont aussi été impliquées dans l'aide sociale, en particulier dans des programmes d'alphabétisation pour les femmes macédoniennes qui n'ont pas suivi d'école.

Une missionnaire de la Commission pour la Mission et la Diaconie de l'EEM, Carol Partridge, est aussi basée à Strumica. Ancienne membre du Corps de la Paix, elle s'est portée volontaire pour vivre en Macédoine, elle est maintenant impliquée dans la formation de dirigeants et la mise en place d'activités pour les femmes, les enfants et les jeunes, qui comprennent entre autres des camps et des cours de formation linguistique pour les femmes.

Dans le village voisin de Murtino, un tiers de la population - 167 ménages, représentant en gros 1,000 personnes - est affiliée à l'Eglise Evangélique Méthodiste (EEM). Le bâtiment de l'Eglise, situé au centre du village à côté de l'Eglise Orthodoxe, a été construit pendant le régime communiste. Le pasteur Salvco Asmanov a dit à Siegfried que beaucoup de ceux qui rejoignent l'Eglise sont des enfants et des jeunes gens.

Comme dans d'autres villages et villes, la congrégation a son propre cimetière parce que l'Eglise Orthodoxe ne permettait pas "aux hérétiques" d'être enterrés dans ses cimetières.

Un jeune couple, Uliana et Georgi Mileski, dessert comme prédicateurs laïcs l'Eglise Evangélique Méthodiste (EEM) de Monospitova, qui attire environ une centaine de fidèles le dimanche matin. Siegfried a dit qu'ils avaient pour but d'atteindre aussi les villages voisins.

La congrégation évangélique méthodiste de Kolecino, qui rassemble en moyenne de 120 à 150 personnes pour le culte hebdomadaire, a ceci d'original que la plupart des fidèles sont des hommes, a-t-il ajouté. Dans l'Église Orthodoxe, par exemple, les femmes composent la majorité des fidèles.

Les Evangéliques Méthodistes ont aussi deux Eglises à Skopje, la capitale.

* * *

Le 8 juillet 2002

*************************************


Source: Service de presse évangélique méthodiste (UMNS)

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"