Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 05.07.2002   Retour à l'aperçu

Suisse, Genève: la communauté chrétienne latino-américaine de Genève de novembre 2001 à avril 2002

[Credits] Le 14 avril, nous avons fêté le 14e anniversaire de notre communauté. Le texte de ce dimanche fut Luc 24.13-35. Dans sa prédication, Emilio CASTRO, notre «pasteur honoraire», a peint le tableau de l'Amérique latine actuelle, avec tous les problèmes politiques et économiques qui pèsent sur elle. Beaucoup de ses habitants sont dans la situation des disciples en route vers Emmaüs: tristes, déçus, sans espoir pour l'avenir. Mais encore aujourd'hui, dans cette même situation, Jésus chemine avec nous en nous expliquant les Écritures par son Esprit, en lisant les signes du temps à la lumière de sa vérité et en se révélant à nous dans la fraction du pain. Avec le crucifié ressuscité, nous découvrons que la mort n'a pas le dernier mot, ni dans notre vie personnelle, ni dans ce qui se passe à l'échelle mondiale.

Le 17 mars, nous avons installé une nouvelle Commission Directive. Isabel LECONA continue comme présidente, Domingos de CARVALHO comme trésorier et Tania PETERSSON est notre nouvelle secrétaire. Nos prières concernant la mise en place d'une équipe qui collaborera avec Margarita CASTRO pour l'École du Dimanche ont été exaucées. Plusieurs personnes sont d'accord de l'aider dans sa tâche.

Notre Communauté a également été présente lors de la Journée romande, le jeudi de l'Ascension. Sous la direction du pasteur Terry MACARTHUR depuis bientôt deux ans déjà, notre chorale a chanté ce jour-là. Elle n'a pas un grand répertoire car elle se recompose de nouvelles voix presque chaque dimanche, mais elle atteint l'un de ses objectifs : entraîner et faire chanter la communauté!

Avec l'intégration de Jairo MONTEIRO dans l'équipe pastorale de notre communauté, les cultes en langue portugaise ont pris un nouvel essor. En juillet 2001, quand ces cultes ont repris après une pause de plusieurs mois, il n'y avait qu'une poignée de personnes aux célébrations lusophones (de langue portugaise), par contre celles-ci réunissent maintenant jusqu'à 50 participant(e)s. Depuis le mois d'avril 2002, elles ont lieu tous les dimanches à 18h30.

De plus, notre collègue brésilien est en train de développer des activités missionnaires ayant un rayonnement en dehors de nos murs:

- Depuis le premier samedi d'octobre 2001, nous sommes sur Radio Cité, 92.2 FM, la radio des Églises de Genève, avec « Presencia Latina », un programme culturel et religieux qui dure quarante minutes. Il y a toujours un message chrétien en portugais et en espagnol à l'intention des latino-américain(e)s vivant à Genève. Des invités, tels que notre prédicateur laïc, Francisco VENDRELL, partagent cet espace de parole et de musique chrétienne. Nous sommes en train de revoir l'horaire et nous souhaiterions que chaque émission puisse s'écouter à plusieurs reprises.

- «Rencontres de paix» s'appellent les moments de tranquillité loin de l'agitation de la ville, qui ont lieu tous les vendredis de 18h30 à 19h30 à l'Église Anglicane, 14 rue du Mont-Blanc, qu'animent les deux pasteurs Jairo MONTEIRO et Terry MACARTHUR. Nous espérons qu'avec l'arrivée du beau temps et des touristes, ces rencontres seront aussi fréquentées par des gens venant de l'extérieur. Pour l'instant, ce sont souvent des membres ou ami(e)s de la communauté qui apprécient la petite réflexion biblique, les chants et les temps de prière pour clore la semaine. Nous devons mettre un panneau à l'extérieur afin d'attirer l'attention des passants.

Nous nous sommes également réjouis de fêter le 20e anniversaire de l'Église Évangélique Méthodiste à Onex et du Foyer Béthel le 16 juin. Nous avons suspendu nos activités en espagnol et offert le soir un culte bilingue espagnol-portugais auquel l'ensemble de notre communauté a participé. Terry MACARTHUR a collaboré avec Daniel NUSSBAUMER dans sa préparation de la célébration sur le lac Leman.

Le 18 août, nous envisageons à nouveau une célébration commune entre les deux communautés hispanophone (qui parle l'espagnol) et lusophone, avec réception de membres, éventuellement avec des baptêmes. Ce sera pour nous l'occasion de prendre congé de Daniel NUSSBAUMER, comme «pasteur ancien».
La collaboration en équipe pastorale se poursuit et se développe d'une manière positive. Nous apprenons à mieux nous connaître et à résoudre ensemble les problèmes qui se présentent. Nous avons malheureusement reçu une réponse négative de la Commission pour l'Église et la Société à laquelle nous avions demandé de l'aide pour engager une assistante sociale. Nous espérons une réponse affirmative de la Division des Femmes à laquelle nous avons également présenté notre projet. Pour l'instant nous essayons de répondre aux besoins existentiels de nos paroissiennes par des permanences, des entretiens et des visites pastorales. Néanmoins il s'agit souvent de problèmes de santé, de travail et de logement qui nécessitent l'intervention d'une personne professionnelle compétente. Heureusement l'aide mutuelle fonctionne assez bien entre nous : quand nous annonçons qu'il y a un besoin spécifique, la communauté se mobilise pour venir en aide. Ainsi notre vestiaire, toujours géré par Nelcy JIMENEZ, sert à dépanner des personnes n'ayant pas de quoi se protéger du froid. Isabel LECONA gère les offres et les demandes d'emploi et de logement. Irma CLAVIJO organise les repas du dimanche qui ont de plus en plus de succès. Il est toujours difficile de calculer combien de repas il faut préparer, parce que nous ne savons pas d'avance qui va manger avec nous. Pourtant, il est rare que nous n'ayons pas assez et quand il nous en reste, il y a toujours quelqu'un qui est heureux de pouvoir en emporter. En moyenne nous servons 80 repas chaque dimanche, des menus très simples, mais variés et très appréciés.

En janvier, j'ai commencé un programme de doctorat (D. Min.) offert par le séminaire théologique de l'Église Méthodiste Unie à Washington D.C. qui me permettra d'étudier et de décrire ce que nous vivons dans la communauté. Avec des collègues de différents pays, travaillant dans des situations très diverses, nous essayerons de redéfinir la mission de l'Église en Europe et aux États-Unis à partir d'une perspective wesleyenne.

Rapport écrit par Roswitha EBNER-GOLDER, pasteure, en intégrant la partie sur le travail lusophone écrit en espagnol par le pasteur Jairo MONTEIRO.


Source: EEMNI

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"